Vivez vos rêves tout en réussissant votre vie professionnelle

Big pexels photo 684385

Le « travail » a souvent été posé en opposition à l’accomplissement personnel et à l’épanouissement de soi. Renvoyant à la notion de contrainte et de domination, sa perception a néanmoins évoluée au fil des siècles. La machine est devenue un moyen de libérer l’homme des métiers répétitifs, exploitant sa force musculaire jusqu’à l’usure. D’ouvriers en bleu de travail, la majorité des employés sont aujourd’hui devenus les musiciens de l’ère digitale. Arborant leurs cols blancs, ils abandonnent les tâches mécaniques pour le pianotage sur clavier et les concerts en open-space.

 Loin de l’identifier comme l’instrument d’une domination, il faut néanmoins reconnaître que l’ordinateur ou le smartphone, complétés du web, jouent pleinement le rôle de médiator, imposant à nos journées un rythme prestissimo (extrêmement rapide). Outil indispensable du cadre du 21ème siècle, ce duo est venu imposer son tempo, exigeant disponibilité et productivité à son partenaire humain continuellement connecté.

Le travail prenant une place toujours aussi importante – l’ère du « sans travail » ou des journées à 4 heures est encore loin – il est vital de trouver un équilibre entre sa participation à la création de valeur pour la société mondialisée et ses rêves. Autrement dit, faire devenir réalité une nouvelle définition du travail, avec ou sans l’aide de son nouveau « compagnon ».  JobTeaser vous donne ainsi quelques conseils pour réaliser vos rêves – professionnels et personnels – tout en « travaillant » dur.

  • Révisez votre image du « travail »

Alors que le mot « travail » est souvent lié à l’emploi salarial, rappelez-vous que dans un tout autre sens, vous travaillez depuis votre plus jeune âge. Dans votre club sportif, école de musique ou d’art, votre coach ou professeur ne vous disait-il pas : « Il faut que tu travailles cette technique », « Entraîne-toi à passer ce mouvement » … En effet, le travail est un effort qui vous dirige vers un but nécessitant de surmonter des résistances (physiques, mentales…). L’atteinte de vos rêves ou vos objectifs, qu’ils soient professionnels ou personnels, semble directement corrélée au temps de travail que vous y accordez. Pourtant, même si vous « serrez les dents » car le chemin s’avère complexe et contraignant, vous y prenez un certain plaisir. Est-il possible de vivre ce même sentiment dans votre job ?

Le travail n’est en réalité que le parcours qui doit vous permettre de passer de ce que vous êtes à ce que vous voulez devenir. D’un point de vue professionnel, il est également porteur d’un lien social qui vous positionne dans la société et participe à la définition de votre identité. Ainsi, aussi paradoxal que cela puisse paraître, le travail vous manque(ra). Il n’agace, fatigue que lorsqu’il est vécu de façon permanente, sans pause pour l’esprit et l’être.

  • Apprenez à aimer ce que vous faites

Le travail prend toujours plus de place dans nos vies, s’invitant même jusqu’à chez nous. Il n’est plus étonnant de prendre son smartphone un dimanche soir pour vérifier ses mails ou de recevoir un message de son employeur un mardi après 22h vous annonçant qu’il attend un rapport le lendemain. Raison de plus d’aimer votre job !

Avant toute chose, il est important de savoir quelle carrière professionnelle vous souhaitez avoir :

  • L’entrepreneur : le business vous plaît, vous êtes joueur et avez compris les règles dans le but de passer aux échelons supérieurs. Vous recherchez un statut et une responsabilité vous permettant d’influencer les autres.
  • L’artiste : vous privilégiez l’expression individuelle, la création, la liberté.
  • L’investigateur : ce qui vous passionne, c’est de résoudre des problèmes complexes, de penser, comprendre et organiser.
  • Le réaliste : vous aimez prendre l’offensive et vous engagez physiquement dans des activités concrètes. Vous êtes un homme / une femme de terrain.
  • Le social : vous cherchez surtout à avoir de bonnes relations interpersonnelles dans votre travail.
  • Le super-héros : vous cherchez à répondre à des enjeux. Votre job doit avoir du sens.
  • Le déconnecté : votre priorité, gagnez humblement votre vie et vaquez à vos occupations personnelles.

Acceptez qui vous êtes et ce que vous souhaitez. Tout le monde n’est pas amené à être Bill Gates… Mais considérez votre carrière comme un tremplin pour accomplir vos rêves persos et non comme une fin en soi.

Il se peut en revanche que vous soyez dans une spirale négative qui vous dégoûte de votre job. Sur le banc des accusés : votre boss, vos collègues, manque d’enjeux de l’entreprise, ennui/surcharge de travail…. La liste peut être longue ! Pourtant, il ne dépend que de vous que d’aimer votre job.

Avant de prendre la décision de partir en quête d’un nouvel emploi, nous vous conseillons d’abord de vous poser les bonnes questions et de vous remettre en cause. L’attitude que vous avez au travail est primordiale et joue un rôle déterminant dans les opportunités qui pourraient se présenter à vous.

  • Soyez reconnaissant et listez les arguments qui montrent que cet emploi est bon pour vous
  • Evaluez les compétences et connaissances que vous gagnez
  • Découvrez les enjeux auxquels votre entreprise répond et pourquoi la réussite de votre job y est importante
  • Si vous n’aimez pas certaines tâches de votre métier, injectez-y une dose de challenge supplémentaire. Et si vous étouffez sous la charge de travail, apprenez à relâcher la pression quand vous le pouvez, revoyez vos priorités et apprenez à dire « non ».
  • Enfin, soyez réaliste : Vous n'allez pas aimer, ni même apprécier, chaque seconde de votre journée de travail ou chaque tâche que l'on vous demandera de faire. Donnez-vous la permission d'avoir des journées où vous n'avez tout simplement pas envie d'aller au travail ou y allez à contrecœur.  

Si malgré les efforts, cela s’avère mission impossible, il est temps de bien choisir votre job.

  • Comment choisir votre emploi ?

On le disait tout à l’heure, il est important de choisir votre métier et la carrière que vous souhaitez mener en fonction de vos objectifs. Difficile de vous plaindre si vous travaillez en M&A alors que vous imaginez répondre par vos actions à des enjeux sociétaux, environnementaux à grande échelle. Restez cohérent dans vos choix est essentiel.

En revanche, choisir un emploi implique d’autres aspects que les missions que vous êtes amené à exercer : managers, conditions de travail, collègues... Pour cela, voici quelques points d’attention à vérifier avant de vous engager :

  • Demandez à rencontrer vos futurs collègues ou renseignez-vous sur des comparateurs comme Glassdoor ou Ourcompany sur l’ambiance de travail au sein des équipes. En effet, vous aurez beau avoir le poste de vos rêves, si vous n’appréciez pas les gens qui vous entourent, cela sera compliqué d’être pleinement heureux.
  • Testez les méthodes de management de votre futur boss.  Il est primordial que celui qui vous embauche ait pour objectif de vous faire évoluer dans vos fonctions et partage vos ambitions. Quelle part laisse-t-il à l’autonomie et à l’esprit d’initiative ? Est-il à l’écoute de vos attentes en termes de responsabilité ? Votre N+1 doit être un soutien et un mentor utile à la construction de vos rêves et objectifs professionnels.
  • Vérifiez que vos valeurs soient alignées avec celles de l’entreprise et que l’utilité de votre travail soit en phase avec le sens que vous voulez donner à votre vie.

Quoi qu’il en soit, votre but doit rester de trouver un emploi qui vous passionne, même si cela doit passer par quelques jobs intermédiaires. Ne vous découragez pas, car il se découvre souvent au fil des expériences et des rencontres en s'imposant un jour comme une évidence. Alors qu’est-ce qu’un travail passionnant :

  • C’est un travail qui vous correspond, aligné avec votre talent naturel, vos compétences et votre potentiel.
  • C’est celui qui vous enrichit en vous offrant un champ à explorer, qui nourrit notre soif de connaître, de comprendre ou de réaliser.
  • C’est celui qui vous passionne au point de mettre la fatigue au second plan et qui, dans les moments contraignants, vous donne le courage de vous surpassez.

Le découvrir ne se décide pas mais vous augmenterez vos chances en appliquant les bonnes attitudes dans votre quotidien professionnel. L'homme et la femme passionné par leur travail font ce pour quoi ils sont faits sans avoir le sentiment de travailler.

  • Combien de temps avez-vous passé à travailler sur vos rêves aujourd’hui ?

Une fois que tout est réuni du côté professionnel, n’en oubliez pas pour autant vos rêves personnels. Sachez déconnecter ! Il s’agit d’un droit, mais aussi d’un devoir envers vous-mêmes.

Il est important de se fixer des limites, d’autant plus si vous êtes devenu passionné par votre travail. Réévaluez les priorités et résistez à la tentation du mail pour vous accorder des moments de respiration. Vous vous sentirez sans aucun doute de meilleure humeur, dynamique, prêt à surmonter toutes les épreuves et à saisir les plus belles opportunités.

Deux scénarii possibles :

  • Soit vous avez un ou des rêves très précis en tête et vous n’avez plus qu’à organiser votre temps libre en fonction
  • Soit vos objectifs personnels sont encore flous et il vous faut les déterminer. Il est d’autant plus important de vous prendre une soirée seul pour y réfléchir ou d’établir une liste à l’occasion d’un dîner entre amis. Quoi qu’il en soit, vos rêves peuvent être sportifs, culturels, artistiques… Repensez au jeune homme/fille que vous étiez et ce qu’il/elle imaginait pour sa vie future.

Les derniers conseils : Ne vous laissez pas absorber par le rythme infernal du travail et imposez-vous des moments à vous. Vivez avec passion !

partager avec vos amis :