Ingénieur de recherche DAS et sédiments H/F

CDD 13 à 18 mois

Lanvéoc

Publiée le 5 juin 2024

  • Contrat

    CDD 13 à 18 mois

  • Localisation

    Lanvéoc

  • Date de début

    Dès que possible

  • Niveau d'étude

    Bac+3, Bachelor

  • Télétravail

    Non spécifié

Marine nationale illustration

Le contrat de volontaire officier aspirant permet aux jeunes diplômés ou aux étudiants à la recherche d'une année de césure ou d'une première expérience professionnelle, de s'engager au sein de la Marine nationale pendant douze mois et d'y découvrir un environnement hors du commun. Les domaines de compétences recherchées sont très larges : ressources humaines, communication, contrôle de gestion… #LI-JB1
Descriptif de l'institution :

Sur tous les océans et toutes les mers du monde, 365 jours par an et 24 heures sur 24, les marins assurent la sécurité et la protection de l’espace maritime français. En mer, sur terre et dans les airs, 40 000 marins se mobilisent pour accomplir des missions de renseignement, de prévention, d’intervention, de protection et de dissuasion. 

Environnement du poste :

Grande école militaire de la mer, l’École navale est un établissement public à caractère scientifique, culturel et professionnel sous le statut de grand établissement (EPSCP) situé à Lanvéoc Poulmic, sur la presqu’ile de Crozon (29). Habilité à délivrer un titre d’ingénieur, l’établissement assure des missions de formation (formation initiale de tous les officiers de la marine, formation maritime du personnel militaire de la Marine et des formations pour du personnel civil) et de recherche.

Les travaux de recherche sont réalisés au travers d’un institut de recherche de l’Ecole Navale ou IRENAV (labélisé Equipe d’Accueil  EA 3634 et institut Carnot dans le cadre de CARNOT ARTS sous la tutelle de l’Ecole Navale et de l’Ecole Nationale Supérieure d’Arts et Métiers), d’enseignants chercheurs dans le domaine des sciences humaines et sociales et de trois chaires industrielles (Cybersécurité des systèmes navals, résilience et leadership et navalisation de l’Intelligence Artificielle pour l’aide à la décision).

Il développe des activités de recherche dans les domaines de la mécanique, de la conversion d'énergie (équipe Mécanique et Energie en Environnement Naval ou M2EN) et du traitement de l'information maritime (Modélisation et Traitement de l’information Maritime ou MOTIM) et participe à la réponse aux besoins technologiques de la Marine Nationale.

L’IRENAV est constitué d’une soixantaine de personnes dont une trentaine d’enseignants-chercheurs, une quinzaine de doctorants et du personnel de soutien technique et administratif pour la recherche et la formation scientifique. 

L’équipe Modélisation et Traitement de l’Information Maritime (MOTIM) est un groupe pluridisciplinaire dont la recherche est orientée vers le traitement de l’information maritime, impliquant trois domaines de recherche complémentaires : l’informatique, l’acoustique sous-marine et le traitement du signal issu de capteurs. Dans le domaine des Sciences de l’informatique, les recherches développées relèvent de la gestion des bases de données et plus particulièrement des bases de données géospatiales avec un focus sur les problèmes de modélisation, de requêtes spatiales avancées et d’optimisation des performances mais également sur la représentation de connaissances et les modes de raisonnement. Les travaux en Acoustique Sous-Marine résident dans l’interaction entre les travaux réels et le développement de modèles physiques et d’outils de traitement du signal (analyse temps-fréquence). En matière de traitement du signal issu de capteurs, les domaines abordés portent sur des problématiques de détection de signaux faibles (anomalies), de classification, d’identification et d’estimation mais également sur des thèmes avancés tels que la fusion de données hétérogènes multi-capteurs.

L'équipe dispose de moyens expérimentaux uniques : une plateforme de traitement de l’information, un intercepteur de signaux électromagnétiques large bande qui permet de recueillir des données variées en bande VHF ou UHF en maîtrisant les conditions expérimentales, un simulateur de constellations GPS et Gallileo pour les travaux portant sur la navigation ou encore un parc de radios logicielles. Outre des moyens de calcul (serveurs GPU, stations de calcul) et de stockage de données, l’IRENAV met également en œuvre des équipements opérationnels tels que des systèmes AIS (Automatic Identification System) ou GPS.

Missions :

L’action sous-marine se déplace vers les petits fonds où des sonars basses-fréquences (autour de 500 Hz) sont de plus-en-plus utilisés. La prise en compte de la nature du sédiment devient alors indispensable pour prévoir au mieux la portée des systèmes de détection en acoustique active. Les vitesses des ondes de compression dans les sédiments, qui peuvent être mesurées par des méthodes classiques de sismique réfraction sont relativement bien connues, mais celles des ondes de cisaillement le sont beaucoup moins. 

On peut cependant caractériser ces vitesses en observant les ondes d’interface qui se propagent dans le sédiment par un système de détection acoustique distribué. Les relations de dispersion de ces ondes peuvent en effet être modéliser simplement, en partant d’un modèle où la vitesse des ondes de cisaillement est nulle en surface et augmente en loi de puissance de la profondeur. Ce modèle permet également de caractériser les sédiments à partir de données de sismomètres de fond de mer.

Comme volontaire officier aspirant, vous serez intégré à l’équipe MOTIM et collaborerez avec les chercheurs dans les domaines d’études ci-dessus.

Votre rôle consistera à :

  • Développer des profils de vitesses des ondes de cisaillement dans les sédiments en exploitant des données de détection acoustique distribuée et sismomètres de fond de mer;
  • Participer aux activités visant à l’innovation et au transfert des résultats des recherches vers des solutions à plus haut TRL. Il pourra s’appuyer sur la cellule innovation de l’Ecole Navale dans le cadre du transfert des résultats vers des solutions à plus haut TRL ; 
  • Contribuer aux publications et communications scientifiques en relation avec ces travaux (rédaction de publications dans des revues ou conférences, participation en tant qu’auteur à des conférences, etc).

Lieu du poste :

Poste basé à L’Ecole navale, Lanveoc (29). Formation Initiale d'Officiers de 4 semaines à l'Ecole navale – Lanvéoc (29).

Rémunération :

  • La solde de base mensuelle proposée est de 937€ (le montant de la solde est soumis à variations suivant la situation professionnelle et personnelle : lieu d’affectation, situation familiale, logement privé ou sur base) ;
  • Le/la volontaire est logé(e) et nourri(e) gratuitement ; 
  • Le/la volontaire pourra également prétendre à la prime d’activité délivrée par la CAF en fonction de ses ressources ; 
  • Avantages carte SNCF : tarif à -75% pour déplacements personnels ;
  • 25 jours de permissions par an.
    Etre titulaire d’un Bac+5 (diplôme d’ingénieur généraliste ou diplôme universitaire scientifique, compétences en traitement du signal, physique générale et mécanique)

Pré-requis :

  • Savoir nager
  • Être de nationalité française
  • Avoir accompli sa Journée Défense et Citoyenneté (JDC - ex JAPD)
  • Être physiquement et médicalement apte
  • Être âgé de plus de 18 ans et de moins de 26 ans à la date de dépôt du dossier de candidature
    Age(s) :
  • Entre 18 et 26 ans (voa/vac, formations, commissariat, maistrance)

Parcours de recrutement :

  • Candidature sur lamarinerecrute.fr
  • Entretien de motivation
  • Tests d'aptitudes
  • Entretien avec l'unité
  • Affectation en unité

Date limite de candidature

Non renseigné

Fonction

Ressources Humaines

Plus d’infos sur l’entreprise

Marine nationale logo

Marine nationale

Assurer la sécurité et la protection de l’espace maritime français