Comment se réorienter tout en valorisant les expériences précédentes ?

Big pexels photo 515171

Vous êtes à une étape de votre vie où vous envisagez de changer de métier et de carrière. Vous avez un bagage académique, avec une ou plusieurs expériences professionnelles significatives. Mais vous convoitez un poste qui n’a rien à voir avec le parcours que vous avez réalisé. Quelles sont vos chances d’obtenir cet emploi ? Comment vous mettre en avant pour convaincre le recruteur que, même sans expérience dans le domaine, vous disposez des compétences et des capacités d’adaptation qui sont demandés pour répondre à ses attentes ? Voici quelques conseils pour vous aider à réussir cette réorientation.

Pourquoi cette reconversion ?

Idéalement, il s’agit tout d’abord de réfléchir à tête reposée à vos idées de reconversion. Il va falloir prouver que vous accomplissez une démarche réfléchie, et que vous avez les moyens de vous adapter à votre poste. Vous ne parviendrez à convaincre personne de la cohérence de vos choix, si vous même vous n’en êtes pas convaincus.

Un cursus académique solide qui vous permet de répondre aux attentes du recruteur

Si vous disposez d’un cursus académique long, mettez-le en avant, même s’il s’agit d’un domaine d’étude totalement différent du domaine dans lequel vous souhaitez vous reconvertir. Il est également judicieux d’indiquer les formations professionnelles dont vous auriez pu bénéficier au cours de vos expériences passées. Détaillez au maximum les domaines d’enseignement et travaux que vous avez mené, cela vous permettra de rendre vos compétences professionnelles plus intéressantes, sachant qu’elles ont été développées par une base plus théorique que vous avez pu aborder en formation.

Des compétences transversales à mettre en avant

Soulignez le fait que vous être une personne intéressée pour apprendre toujours plus et être formée, afin d’être opérationnel le plus rapidement possible. Par toutes les diverses expériences que vous avez vécues, vous avez un regard différent sur votre travail et l’entreprise et c’est ce que vous apportez en partie à l’équipe. Vous repartez de zéro mais vous avez une capacité à aller à l’essentiel, à être concentré et à comprendre les leviers d’efficacité qui constituent votre prochain emploi. Vous avez la maturité pour acquérir rapidement les compétences nécessaires, que vous avez déjà certainement un peu développées dans un autre environnement auparavant.

Enfin, mettez en avant la démarche de reconversion : Par cette démarche reconversion, vous prouvez que vous êtes une personne curieuse, déterminée et qui sait s’adapter, ce qui est synonyme de motivation pour le recruteur. Vous savez ce que vous voulez, êtes autonome et volontaire, ce sont les qualités que recherche votre futur employeur.

Votre force : la multiplicité de vos expériences passées

Mettez en avant toutes les expériences que vous avez pu avoir, que ce soit des expériences de plusieurs années, ou des emplois plus ponctuels qui se rapprocheraient éventuellement de l’offre à laquelle vous postulez. En effet, savoir que vous avez déjà approché le métier ou que vous avez conscience des attentes de l’entreprise parce que vous y avez déjà un peu touché donne du sens à votre candidature.

De plus, la multitude d’expériences que vous pouvez avoir montre une connaissance du monde de l’entreprise et du marché certaine. Vous êtes peut-être débutant, mais vous avez de l’expérience et cela vous permet d’avoir du recul sur votre travail et de comprendre rapidement les attentes de vos collaborateurs.

Enfin, ces expériences prouvent que vous avez su vous intégrer dans des environnements très différents. Il faut éventuellement montrer à votre futur employeur que vous êtes capable d’une forme de fidélité vis à vis de l’entreprise. Vous décidez de changer d’environnement, cela ne signifie pas que vous quitterez votre nouvel emploi dans quelques mois, mais plutôt que votre candidature est le fruit d’une réflexion qui a amené vos plans de carrière à évoluer. Vous savez travailler avec des personnes aux formations et aux méthodes de travail variées, vous avez une certaine compétence réseaux. Vous êtes capables de rencontrer, partager et avancer dans le même sens que des personnes que vous connaissez peu, vous pouvez même être un moteur pour ces personnes, leur apportant une vision extérieure neuve.

La forme est primordiale

La lettre de motivation jour un rôle fondamental dans la candidature, car elle vous permet d’expliquer votre démarche et donner au recruteur une preuve de votre capacité à occuper ce nouveau poste. C’est une démarche complexe, il s’agit pour vous d’expliquer les compétences que vous avez acquises auparavant, sans en faire trop car le recruteur pourrait se méfier. Le lettre de motivation suit généralement le plan suivant « Vous – Moi – Nous », c’est-à-dire que vous parlez d’abord de l’entreprise et de ce qui vous intéresse dans cette société, puis vous abordez votre parcours et l’évolution que vous avez connue dans votre carrière, enfin vous faites le lien entre votre profil et l’offre, qui doivent parfaitement coller. Vous devez prouver que vous êtes le candidat idéal pour le poste.

Le CV est un outil de vitrine pour mettre en avant votre profil. Il est primordial d’indiquer un titre qui reprend l’intitulé du poste pour lequel vous êtes candidat. En effet, vous devez indiquer le métier qui vous intéresse d’autant plus que vous n’avez certainement pas d’expérience de ce métier par le passé. N’hésitez pas à ajouter une rubrique « objectif » pour rendre votre candidature plus pertinente, et à indiquer quelques « compétences clés » qui vous permettront de rendre votre profil transversal. La rubrique des expériences est pertinente dans le sens où vous devez montrer que vous avez acquis des compétences pointues dans certains domaines, et que celles-ci pourront être réutilisées dans ce nouveau métier. Vous avez acquis une maturité professionnelle certaine et il faut la mettre en avant. Evitez donc les termes techniques qui seraient à votre ou vos anciens postes, et préférez des descriptions plus globales des postes occupés et facilement transposables. Enfin mettez en avant votre formation initiale à travers une rubrique reprenant les diplômés que vous avez obtenus ainsi que les formations que vous avez pu suivre par la suite.

Attention au mail que vous envoyez avec votre candidature, il s’agit de la première chose que le recruteur va voir. Il vous faut résumer en quelques lignes les raisons de votre candidature, éventuellement la façon dont vous avez eu son contact si une personne que vous connaissez vous l’a recommandé. Décrivez également succinctement vos principales motivations et vos atouts pour le poste. Il faut que vous attiriez son attention sans en dire trop !

Entraînez-vous pour être au maximum de votre potentiel le Jour J

La candidature se prépare, mais les entretiens aussi. Ne perdez pas de vue que lorsque vous envoyez vos candidatures pour un poste, vous pouvez être très rapidement recontacté pour passer des entretiens et rencontrer les collaborateurs. Essayez de préparer cela en amont, en parallèle de votre processus de candidature : sollicitez vos proches et amis pour faire passer des entretiens blancs, regroupez le maximum de documentation sur le métier que vous souhaitez intégrer, l’actualité du secteur, et échangez avec des personnes qui font ce métier, cela vous donnera des pistes de réflexion à creuser pour mieux préparer vos entretiens ! Enfin, ne vous découragez pas au cours de votre processus de reconversion, c’est un réflexion de longue haleine sur vous-même et vos attentes vis à vis de votre emploi, et c’est également un choix sur le long terme pour l’employeur, ce qui peut expliquer les processus de recrutement parfois longs mais vous savez ce que vous voulez et avez démonté la capacité à atteindre vos objectifs !

partager avec vos amis :