Souscripteur

Le souscripteur dans une compagnie d'assurance décide si la compagnie peut ou non assurer certaines personnes et certains biens. Avant de prendre sa décision, le souscripteur réalise diverses évaluations : il doit notamment prendre en compte le niveau de risque attaché à la demande du client et à la nature de son activité. S’il accepte, il doit définir les conditions de garantie, fixer le montant de la prime d’assurance et préparer un projet de contrat avec, si nécessaire, des clauses particulières. 

Missions du souscripteur

Souscription de contrats

Le souscripteur IARD (Incendies, Accidents et Risques Divers) étudie les appels d'offres ou les cahiers des charges des clients transmis par les courtiers (inspecteurs commerciaux ou vérificateurs de risques), pour concevoir de nouveaux contrats ou effectuer des modifications sur les contrats existants. A ce titre, il analyse chaque risque à assurer et vérifier dans quelle mesure il peut être garanti par le contrat proposé ou déjà souscrit. S’il accepte de garantir le risque, il définit avec l’aide de l’actuaire les conditions de souscription dans lesquelles les risques peuvent être assurés et réassurés, et rédige le projet de contrat sur mesure avec les aménagements nécessaires.

Suivi de la gestion des contrats

Le souscripteur assurance est chargé de l'évolution des contrats au niveau commercial et technique, analyser leur rentabilité et procéder, si nécessaire, aux ajustements de la tarification en fonction de nouveaux paramètres.

Compétences et profil du souscripteur assurance

Issu d’un cursus à forte composante financière, que ce soit en école de commerce comme d’ingénieur, dans un IEP ou en université de Sciences Economiques et Sociales, le souscripteur possède de bonnes connaissances techniques en particulier des méthodes d'analyses actuarielles. Il doit savoir interpréter un bilan comptable et apporter un diagnostic de haut niveau sur des enjeux financiers importants pour contribuer à la qualité des souscriptions. En outre, un bon esprit d'analyse et de synthèse est nécessaire pour étudier les demandes de réassurance, parfois complexes et préconiser des propositions adaptées. C'est enfin un bon négociateur, d'un haut niveau technique et financier, qui contribue au développement du portefeuille de contrats. 

partager avec vos amis :

1 Offres Emploi Stage