Auditeur financier

Missions de l'auditeur financier

Le commissariat aux comptes

Dans la majeure partie des cas l’auditeur est amené à intervenir auprès de ses clients (l’entreprise auditée) dans le cadre de missions de commissariat aux comptes.

Le métier de l’auditeur est alors de certifier les comptes de l’entreprise, c’est-à-dire de vérifier que l’information présentée dans les comptes de l’entreprise est digne de confiance. Autrement dit l’objectif de l’auditeur est de s’assurer que les comptes donnent une image fidèle de la réalité économique de l’entreprise.

L’auditeur étudie ainsi le bilan de l’entreprise, son compte de résultat et les différents postes que les sont les ventes, les coûts, les opérations de trésorerie, les stocks etc…

L’auditeur travaille le plus souvent au sein d’une équipe. La taille de l’équipe peut varier selon les projets, mais elle est en général constituée :

  • De stagiaires
  • D’auditeurs juniors
  • D’auditeurs seniors chargés d’encadrés les juniors sur le terrain. Ils jouent le rôle de relais entre le client et le manager
  • D’un manager, présent ponctuellement lors des rencontres avec le client mais qui n’est au quotidien sur le terrain
  • L’associé dont l’objectif est d’entretenir un bon relationnel avec le client et manage son équipe.

Les principaux cabinets d’Audit sont communément appelés le BIG 4 (Ernst & Young, Deloitte, PricewaterhouseCoopers, et KPMG). Les départements audit de ces cabinets sont généralement structurés par secteurs : finance / assurance / Industrie / Biens de consommation etc…

Une mission d’audit se déroule en 3 grandes phases.

Préparation de la mission

L’objectif de cette phase pour l’auditeur est de prendre connaissance de son client (l’entreprise auditée) et en particulier de :

  • Vérifier que le client a bien identifié les zones de risques comptables potentiels c’est-à-dire les zones où il pourrait potentiellement y avoir une erreur dans les comptes
    • Exemple1 : un risque potentiel serait qu’un stock n’existe pas
    • Exemple 2 : ou encore qu’un bâtiment soit surévalué.
    • Exemple 3 : une mauvaise estimation du chiffre d’affaires
    • Ces exemples auraient pour conséquence des comptes erronés.

Phase de contrôle des comptes

Au cours de la phase de contrôle des comptes, l’auditeur se déplace avec son équipe sur le terrain chez son client. L’équipe d’audit se voit généralement affectée une salle dédiée au sein de laquelle sont regroupés l’essentiel des documents souhaités (comptes, factures etc…). Mais l’auditeur va être amené à rencontrer de nombreux interlocuteurs au sein de l’entreprise pour aller chercher de l’information complémentaire.

L’auditeur chez son client va identifier les systèmes de contrôle interne mis en place pour surveiller les zones de risques identifiées en phase de préparation.

  • Exemple 1 : pour vérifier l’existence d’un stock, l’entreprise a mis en place un principe de comptage automatique. Le rôle de l’auditeur est de vérifier que le système de comptage automatique fonctionne bien, qu’il est efficace et juste
  • Exemple 2 : pour vérifier la juste évaluation du niveau de chiffre d’affaires, l’auditeur va vérifier que les factures émises correspondent à des livraisons réellement effectuées

Phase d’émission des rapports et de présentation

Une fois les contrôles réalisés sur le terrain, les auditeurs juniors vont revenir au siège pour rédiger, sous le contrôle de l’auditeur senior et du manager, leurs rapports quant aux comptes de l’entreprise. L’objectif est d’aboutir à la validation finale des comptes ou de procéder à certains ajustements sur les comptes si nécessaires.

Ces rapports seront présentés au conseil d’administration et aux actionnaires.

Principaux interlocuteurs

Chez le client les principaux interlocuteurs de l’auditeur sont le directeur financier, le chef comptable, les contrôleurs de gestion mais également les opérationnels selon les postes comptables étudiés (le responsable commercial sur les ventes, le responsable production sur les stocks etc…)

Missions spéciales

L’auditeur peut également être amené à intervenir sur des missions moins classiques que les missions de commissariat aux comptes, ce sont les missions spéciales, qui interviennent au cours d’événements exceptionnels de la vie d’une entreprise, comme par exemple en cas de fraude.

Compétences de l'auditeur financier

Grande rigueur, à l’aise avec les chiffres, bon relationnel, esprit analytique, curieux, organisé.

Formation de l'auditeur financier

Diplôme Bac + 5, issu de formations comme :

  • écoles de commerce,
  • Maîtrise des sciences et techniques comptables et financières
  • Maîtrise en sciences de gestion
  • Master 2 finance, sciences politiques