Foremen

L'ingénieur travaux ou conducteur de travaux est garant du bon déroulement d'un chantier, que ce soit en bâtiment (construction ou réhabilitation), en génie civil (voirie, autoroutes, centrales électriques), en hydraulique (canalisations), ou dans d'autres travaux plus spéciaux (voies ferrées, centrales nucléaires, etc.). Il en est responsable vis-à-vis du client (maître d'ouvrage) et de sa hierarchie (maître d'oeuvre).

Missions du conducteur de travaux

En amont du chantier, il prépare les méthodologies qui seront utilisées sur le terrain pour passer du plan à la réalité, et participe à la plannification du chantier pour s'assurer qu'il se termine dans les délais et l'enveloppe budgétaires prévus.

Pendant le chantier, ce n'est pas lui qui gère directement les compagnons, mais le chef de chantier, avec qui il intéragit. Ses missions sont multiples sur le terrain : il prépare le planning des travaux à effectuer chaque journée, gère les imprévus qui peuvent survenir (ex : méthodologie qui ne fonctionne pas comme prévu, problème inattendu en cas de réhabilitation ou de canalisation par exemple), et  conçoit au fil de l'eau les nouvelles méthodologies qui se révèlent nécessaires sur le terrain (ex : concevoir des outils particuliers pour le chantier, de nouveaux éléments en cas de besoin). Il est aussi responsable de la sécurité des compagnons sur le chantier et s'assure que les consignes sont scrupuleusement respectées. La fin de journée est souvent dédiée à préparer le planning du lendemain et à tenir au courant le client et sa hérarchie de l'avancée du chantier.

Compétences nécessaires pour être conducteur de travaux

Le chef de chantier est un vrai chef d'orchestre, et pour réussir ses missions il a besoin de compétences en gestion de projet (coûts, délais, qualité), de compétences techniques (méthodologies), et de prédispositions au management (gestion de la relation avec le chef de chantier et les compagnons). Cela en fait un métier très complet.

Formation d'un ingénieur ou conducteur de travaux 

Bac+3 ou Bac+5, écoles spécialisées ou écoles d'ingénieurs généralistes. Avec une formation bac+5, les perspectives de carrières sont multiples et le métier d'ingénieur travaux est très formateur et souvent un passage pour ensuite occuper ensuite des postes un peu plus éloignés du terrain.

Share with friends :