MARGO

The Endless Momentum

Type d'entreprise

PME


Secteur

Conseil


Localisation

1 Rue de Saint-Pétersbourg, 75008 Paris

Actualités (12)

  • Autre

    [#PARTENARIAT] MARGO X PROLOGIN, UNE COLLABORATION POUR PROMOUVOIR LA TECH

    [#PARTENARIAT] MARGO X PROLOGIN, UNE COLLABORATION POUR PROMOUVOIR LA TECH Cette année, MARGO et l’association Prologin se sont associés pour soutenir la prochaine génération de #SoftwareEngineers et in fine, inspirer de nouvelles vocations. Nos collaborateurs et consultants MARGO ont eu l’opportunité d’échanger avec les étudiants passionnés d’informatique. Prologin est une association de plus de 250 membres, tous bénévoles, qui organise chaque année le concours national d'informatique éponyme et les stages #GirlsCanCode!. Cet engagement a pour but de promouvoir la diversité et l'inclusion dans le secteur technologique. RETOUR SUR LES BANCS DE L’ÉCOLE POUR ÉCHANGER AVEC LA PROCHAINE GÉNÉRATION DE DÉVELOPPEURS L’un des éléments phares de ce partenariat est la participation active de MARGO à la finale du concours de code organisé par Prologin, avec une conférence animée par Alex Van Vliet, consultant MARGO et alumni Epita 2021. Pour cette conférence, Alex a choisi le thème du High Trading Frequency (HTP), une pratique de trading algorithmique à grande vitesse qui révolutionne les marchés financiers. Il a partagé son expertise sur le sujet ainsi que des conseils pour s’orienter vers une carrière professionnelle en finance de marché. Il a lui aussi, il y a quelques années, fait partie de ces étudiants pleins d’ambition, à la recherche d’une carrière professionnelle stimulante : “Je suis ravi d'avoir pu présenter le trading à haute fréquence à la centaine de finalistes et aux organisateurs du concours Prologin de cette année! C'est toujours un plaisir de retourner à l'EPITA: Ecole d'Ingénieurs en Informatique pour échanger avec des étudiants si motivés !” - Alex PREMIÈRE PARTICIPATION AU CONCOURS DE CODE NATIONAL ORGANISÉ PAR L’ASSOCIATION PROLOGIN Depuis 1992, le concours Prologin rassemble des passionnés d'informatique de moins de 21 ans autour de plusieurs épreuves. Il se déroule en 3 parties : une phase de sélection en ligne ouverte à tous avec plusieurs milliers d’inscrits, des épreuves régionales regroupant les meilleurs candidats locaux et enfin une finale: épreuve de programmation de 36 heures non-stop, durant laquelle s'affronte les cents meilleurs candidats. Cette année, les candidats doivent coder leur propre intelligence artificielle pour un jeu créé pour l'occasion, en seulement 36h. Les programmes des candidats sont ensuite confrontés les uns aux autres dans un tournoi automatisé. L'occasion pour les participants de démontrer leurs compétences et relever des défis de haut niveau et spécifiquement lors de la finale. Cette année, plusieurs milliers de jeunes ont participé aux qualifications pour la finale. Félicitations à Guilhem Gerouille qui remporte le concours 2024 ! Iris Maurin, Campus Manager, Stella Tournadre, Talent Acquisition Specialist et Valentin Roland, consultant MARGO et alumni Epita 2022, étaient présents à la finale. A cette occasion, ils ont pu échanger avec les 115 finalistes et 100 organisateurs de passage sur notre stand ! La participation de MARGO à cet évènement illustre notre engagement envers la communauté de programmeurs, ainsi que notre désir de contribuer au développement des jeunes talents. MARGO INTERVIENT POUR ENCOURAGER UNE PLUS GRANDE DIVERSITÉ DANS LE SECTEUR TECHNOLOGIQUE A l’occasion de la journée internationale des droits des femmes, MARGO a été invitée à participer à la journée #GirlsCanCode! À Bercy, au ministère du numérique. Cette journée, dédiée à encourager les jeunes filles à s’intéresser aux carrière technologiques, a été l’occasion pour les élèves de 4ème du collèges Charles Péguy Bobigny d’échanger avec des femmes inspirantes du monde de la tech. La journée a commencé avec un atelier d’initiation à Python, pour découvrir les coulisses du métier de développeur. Les participantes ont ensuite poursuivi avec un moment d’échange privilégié avec des femmes inspirantes du monde de la tech. Parmi elles, Karine Robert, Business Analyst chez MARGO, a partagé son parcours académique ainsi que ses expériences professionnelles aux jeunes élèves. Cette initiative est cruciale pour inspirer les participantes à poursuivre des études et des carrières dans le domaine de la technologie !    Le secteur de la technologie ne cesse d’évoluer et notre vision est d’accompagner ce mouvement. MARGO s’engage dans des initiatives qui encouragent l’innovation et l’excellence parmi les jeunes talents !

  • Vie d'entreprise

    RÉSULTATS D’ENQUÊTE INTERNE

    MARGO obtient le Label Top Expérience Collaborateur ! Ce label certifie le niveau d’excellence dans l'expérience collaborateur au sein de MARGO. Il atteste de notre mantra, “Consultant First”. À L’ÉCOUTE DE NOS COLLABORATEURS Dans le cadre de notre politique d’amélioration continue, nous avons mené en ce début d’année 2024 une enquête auprès de l’ensemble de nos consultants France et du siège. Notre objectif : auditer les différentes politiques menées par MARGO en vue de déterminer des axes d’amélioration. Afin d’obtenir des résultats significatifs, nous avions pour objectif d’atteindre un taux de participation supérieur à 50%. Objectif largement atteint avec un taux de participation supérieur à 63%. Nos résultats, avec une moyenne supérieur à 8/10, ainsi que notre taux de participation, nous permettent d’obtenir plusieurs labels et des axes d’études stratégiques. UNE STRATÉGIE BÉNÉFIQUE Nous sommes heureux de pouvoir constater de très bons résultats généraux, 8/10 en moyenne. Ces résultats nous permettent d’obtenir des labels qui certifient la pertinence des actions menées par MARGO ces dernières années. Comme énoncé précédemment, nous obtenons dans un premier temps le label Top Expérience Collaborateur. Celui-ci est obtenu grâce à la moyenne globale des réponses à toutes les questions proposées à nos collaborateurs. En effet, nous avons obtenu une moyenne supérieure à 8 à l’ensemble des questions. Nous avons également obtenu les labels Engagement, Relations avec mon Manager, Relations avec mes collègues et Épanouissement au travail. Ces labels témoignent de l’importance accordée à la QVT (Qualité de Vie au Travail) dans les politiques de management MARGO. UNE STIMULATION COLLECTIVE PERMANENTE Les différentes possibilités d’engagement proposées à nos collaborateurs, comme le coaching, les validations techniques, l’animation de communauté, la prise de parole en conférence la rédaction d’articles de blog ou encore les nombreux évènements réguliers (concours de code, Meetup, Learning Lunch, Learning Expeditions) permettent d’offrir une expérience qualitative à l’ensemble de nos collaborateurs. Un cadre de travail favorisant la montée en compétence et qui été relevé au travers de cette étude. Nous relevons des efforts à produire sur la formation et l’évolution de carrière. Le plan stratégique défini avec le cabinet Roland Berger l'an dernier, a déjà permis d'amorcer un travail afin de mieux vous accompagner en ce sens, notamment avec la création du pôle Excellence.

  • Autre

    RETOUR SUR DEVOXX 2024 : LES MEILLEURES CONFÉRENCES PAR LES CONSULTANTS MARGO

    Devoxx c’est déjà fini pour 2024…mais pas de panique nous revenons sur les temps forts de cette édition ! Nos consultants ont assisté aux 3 jours de talks. Retour sur les meilleures conférences ! Devoxx c’est 4500 visiteurs et plus de 230 présentations par 310 orateurs et oratrices. Beaucoup de contenu donc, mais on vous résume tout ! Cette édition a été marquée par des sujets phares comme l’intelligence artificielle et le cloud mais a aussi parlé DevOps, des nouveautés en Java et des réflexions sur des sujets agiles et de développement personnel. Nos consultants ont pu profiter pleinement du salon pour assister aux conférences, échanger entre développeurs, visiter les stands… et participer au Meet and Greet du jeudi soir. On a relevé plusieurs formats de conférence (Hands-on Lab, Conférence, Deep Dive, Keynote, Lunch Talk et Tools-in-Action) sur les thèmes suivants : Architecture, Build & Deploy, Data & AI, Development & Langages, Java, Mind the geek, People & Culture, Security, Server Side, UI & UX. Retour sur les temps forts de cette édition DEVOXX 2024. LES CONFÉRENCES TECHNIQUES “Les nouveautés de Java 21”, Jean-Michel Doudoux Pendant 45 minutes, Jean-Michel Doudoux a détaillé les nouveautés de la version 21 LTS du JDK. Son analyse pointue des fonctionnalités clés telles que les Record Patterns, Virtual Threads, et la Foreign Function & Memory API de Panama en a fait une conférence incontournable pour rester à la pointe des dernières avancées de Java et des meilleures pratiques de développement. “La partie qui m'a le plus intriguée est l'exploration des Virtual Threads. Leur concept novateur promet une gestion plus efficace des ressources système, en permettant à de nombreux threads de coexister dans une même JVM sans surcharge. Leur capacité à offrir une meilleure utilisation des ressources matérielles tout en simplifiant le modèle de programmation multi-threading, comparé aux threads OS traditionnels, est particulièrement fascinante. Cela pourrait considérablement améliorer les performances et la scalabilité des applications Java, ce qui en fait une avancée très excitante pour le développement moderne.” - Yassir Berraich “Programmation Parallèle SIMD avec l'API Vector”, José Paumard Quelle est la différence entre la programmation parallèle et le calcul parallèle de l’API Stream ? Comment les choses fonctionnent-elles en interne ? José Paumard nous a permis de découvrir comment utiliser l'API Vector et les gains en performance que l’on pouvait en attendre pour nos calculs en mémoire. “C'est une nouvelle API qui ouvrira de nouvelles possibilités dans Java comme les réseaux de neurones et Machine learning dans le futur.” - Irako Andrianatoandro L’INTELLIGENCE ARTIFICIELLE AU COEUR DE TOUS LES DÉBATS “IA en médecine : où en sommes-nous ?”, Jean-Emmanuel Bibault Comment l’IA va changer la santé de tous ? Panorama sur le secteur de la médecine où les techniques de Machine Learning sont actuellement utilisées pour entraîner de nombreux modèles en médecine. “La conférence de Jean-Emmanuel sur l'IA en médecine a été particulièrement impressionnante. Jean-Emmanuel a discuté des applications de l'IA pour améliorer les diagnostics et les traitements en médecine, tout en soulignant les avantages et les défis associés, notamment en termes de fiabilité, de sécurité des données et d'éthique. La session a brillamment illustré comment l'IA peut révolutionner le domaine médical, un sujet à la fois pertinent et essentiel.” - Mohamed EL HAMDANI Ce talk fut ponctué par des exemples concrets de l’utilisation de l’IA comme la détection de Deep Learning de mélanome, le pilotage de robots chirurgicaux ou encore l’interprétation automatisée d’image médicale. CLOUD & DEVOPS “Notre dépendance à l'Open Source est effrayante. SLSA, SBOM et Sigstore à la rescousse”, Abdellfetah Sghiouar La conférence de Abdelfettah se concentre sur la sécurité des logiciels Open Source, y compris les bibliothèques, soulignant les défis et les enjeux associés. En se concentrant sur des concepts clés tels que SLSA, SBOM et la Sécurité de la Chaîne Logicielle, Abdellfetah Sghiouar propose des solutions concrètes pour améliorer la sécurité dans cet environnement complexe. L'outil Cosign permet par exemple de contribuer à la résolution des problèmes de sécurité, tout en discutant des limites persistantes liées à la confiance même avec l'utilisation de telles technologies. “La session était particulièrement instructive, combinant des explications théoriques et pratiques avec des démonstrations en direct. La clarté de l'exposé a rendu le sujet très accessible.” - Mohamed EL HAMDANI “Toutes et tous Mercenaires de Devops !”, Arnaud Héritier, Henri Gomez, Pierre Antoine Grégoire, Dimitri Baeli et Gildas Cuisinier. Dans cette session dynamique, les cinq mercenaires de DevOps ont offert une analyse approfondie des évolutions de cette approche et ont lancé un débat animé sur sa véritable essence et les relations inter-équipes (Dev, Ops, SRE, etc.). Un Hands-on Lab interactif de 3h, les participants ont eu l'opportunité d'échanger sur les défis actuels et futurs de DevOps. Mohamed El Hamdani a trouvé cette “approche réflexive très pertinente, car elle a mis en lumière l'évolution des pratiques et la nécessité de comprendre profondément DevOps pour améliorer la collaboration entre équipes. Les mercenaires ont souligné l'importance d’avoir une vision globale et transverse, en cherchant à optimiser non seulement les technologies mais aussi les interactions humaines pour un développement plus efficace et cohérent.” “What's new in traefik v3 ?”, Nicolas Mengin & Emile Vauge Focus sur Traefik, un des projets open source français les plus populaires au monde qui compte aujourd'hui plus de 3 Milliards de téléchargements et qui se place dans le top 15 des projets open source les plus téléchargés sur DockerHub. “Le CEO et fondateur du projet a fait l'historique de la naissance de Traefik qui est un ingress contrôleur permettant d'exposer et de sécuriser des applications conteneurisées avec son premier commit en 2015. C'est une solution qui est destinée aux environnements cloud native. Parmi les évolutions notées il y a le support d'open telemetry pour monitorer l'infrastructure et les ressources GatewayAPI pour exposer des ressources dans Kubernetes ainsi que l'intégration des plugins WASM pour créer des middlewares.” - Alassane Sow MIND THE GEEK, NOTRE SÉLECTION DES CONFÉRENCES SUR LES SOFTS SKILLS "Un monde shooté aux métaux", Guillaume Pitron et Agnes Crepet Consommation excessive, dépendance aux métaux rares, impacts environnementaux et sociaux…Guillaume Pitron, expert des enjeux géopolitiques liés aux ressources naturelles, et Agnes Crepet, spécialiste en technologies éco-responsables ont offert un éclairage sur la révolution technologique que fut l’arrivée des smartphones, avec notamment l’écran tactile et sa matière première indium. Alassane Sow, consultant MARGO, a apprécié qu’ils aient souligné l'importance du recyclage des composants et de l'allongement de la durée de vie des téléphones pour contrer l'exploitation des mines, particulièrement préjudiciable en Afrique. "Revue de code : on n'est pas venu-e-s pour souffrir !", Pauline Rambaud et Anne-Laure de Boissieu L'exercice des revues de code peut parfois être source d'incompréhensions et de malentendus. Pauline Rambaud et Anne-Laure de Boissieu l'ont bien compris et nous ont présenté de véritables pépites de commentaires parfois blessantes, mal intentionnées mais surtout avec tournure maladroite sans contexte. Des commentaires que l’on voit beaucoup trop souvent. Deux grandes approches sont explorées : le "egoless programming" et l'utilisation des "Conventional Comments" pour formater les commentaires de manière à en saisir le ton et l'intention. En définitive, si la revue de code contribue à réduire la dette technique ou à simplifier le code, elle représente également un excellent moyen d'encadrer les débutants, de cultiver l'empathie et de développer le travail en équipe. En conclusion, Devoxx 2024 a été une édition riche en découvertes, mettant en lumière les dernières avancées en Java, l'éthique de l'IA, la sécurité Open Source et les soft skills. Cette année a souligné l'importance croissante de la durabilité et de la collaboration. Vivement les prochaines éditions !

  • Rencontre

    [MARGO X TOP EIGHT] : UN PARTENARIAT QUI RASSEMBLE COLLABORATEURS, ALUMNI ET ÉTUDIANTS.

    Le Top Eight, association étudiante de NEOMA BS Rouen, organisait du 5 au 7 avril 2024 le plus grand tournoi de rugby inter-grandes écoles de France. MARGO est allée à la rencontre des étudiants de 13 écoles de commerce et d’ingénierie lors de cet événement phare du calendrier sportif étudiant ! Pour cette 23ème année, ce sont 400 joueurs et joueuses qui se sont rassemblés à l’historique Centre National de Rugby de Marcoussis puis au Stade Jean Bouin pour la finale. Félicitations aux équipes féminines et masculines de l’EM Lyon qui ont remporté le tournoi ! Retour sur 1 an de partenariat avec le Top Eight. UNE DEUXIÈME ANNÉE DE COLLABORATION AVEC LE TOP EIGHT, L’ASSOCIATION ÉTUDIANTE DE NEOMA BS Nous avons le plaisir d’accompagner le Top Eight depuis deux mandats. En tant qu’entreprise axée sur l’innovation et la collaboration, MARGO s’entoure d’associations étudiantes qui prônent le dépassement de soi et le travail d’équipe. Cette année, les membres de l’association ont eu l’opportunité de passer une journée dans les locaux parisiens de MARGO. L’occasion de partager l’histoire de MARGO avec Olivier, cofondateur de l'entreprise, de participer à un atelier RH “Comment optimiser son CV” présenté par Laureen, Talent Acquisition Specialist et l’art du démarchage avec Augustin, Business Developer. UN RETOUR AUX SOURCES POUR NOS ALUMNI DU TOP EIGHT ! MARGO et le Top Eight, c’est aussi une histoire d’opportunités professionnelles. Paul, Practice Manager et alumni du Top Eight, a fièrement donné le coup d’envoi de la grande finale féminine entre l’ESSEC et l’EM Lyon. Augustin, ancien président du Top Eight en 2017 et aujourd’hui Business Developer, était lui aussi présent pour revivre ces moments de cohésion et d’émotion. Nous avons également la chance de compter parmi nous des stagiaires actuellement membres de l’association. Mathilde, Rémi et Mathis ont revêtu leur sweat d’association le temps d’un week-end pour soutenir les premières et deuxièmes années de leur association qui ont organisé l’évènement. « QUAND LE RUGBY DES GRANDES ÉCOLES RENCONTRE LE MONDE DE L’ENTREPRISE » Samedi 6 avril, Laureen, Talent Acquisition Specialist, Iris, Campus Manager et Fiorella, External Communication & Marketing Officer, étaient présentes sur le village entreprise. Les étudiants ont pu découvrir MARGO, nos opportunités en stage et en CDI et échanger sur leurs aspirations professionnelles. Parmi les écoles participantes, nous avons retrouvé : EM Lyon, Kedge BS Bordeaux, HEC, ESSEC, NEOMA BS, ESCP, ESTP, EDHEC, ISAE-SUPAERO, ENSAM, ENSAE, Science-Po Paris. Merci à tous les étudiants pour leur présence à l’évènement et leur passage sur notre stand ! ARTICLES RECENTS

  • Vie d'entreprise

    [PARTNERSHIP] MARGO X ACTIVEVIAM, A NEW COLLABORATION FOCUSED ON EXCELLENCE AND INNOVATION

    We are delighted to announce the signing of a new partnership between ActiveViam and MARGO! This collaboration is in line with our constant quest for progress and our desire to surround ourselves with ambitious and visionary partners. This strategic alliance opens new prospects for our clients, reinforcing our commitment to innovation and performance optimization. Data and real-time insights for effective decision making. ActiveViam specializes in software solutions for real-time data analysis, performance management and decision-making. Its platform, Atoti, analyses financial and operational data to help companies optimize their performance. The ability to make informed decisions in real time is crucial to stay competitive. With this new partnership, MARGO’s consultants will be able to effectively integrate and deploy ActiveViam's Atoti solution within our clients’ operations, optimizing their agility, responsiveness, and overall performance. Because Atoti meets a wide range of challenges and requirements, our consultants can provide customized solutions that specifically meet our clients’ needs. We thank ActiveViam for their trust. This partnership marks the beginning of an exciting collaboration for our consultants and clients, propelling them even further towards excellence and success. #Partnership #ActiveViam #Business Intelligence #Real-time Analytics   WHO IS ACTIVEVIAM: Founded by a group of industry experts, ActiveViam provides powerful data analytics trusted by the world’s top financial institutions across trading desks, risk, and compliance. ActiveViam pioneered the use of high-performance analytics in finance, helping the largest investment banks, asset managers and hedge funds make better decisions, explain results with confidence, and simulate the impact of their decisions. ActiveViam’s mission is to deliver train-of-thought analysis on terabytes of data in the most cost-effective way so customers can explain their results with confidence and model scenarios that will optimize their business. ActiveViam specializes in risk data analytics for one of the fastest moving and most regulated industries with a presence in the world’s leading financial marketplaces: London, New York, Singapore, Sydney, Hong Kong, Paris and Frankfurt.   WHO IS MARGO: As a longstanding expert in market finance, MARGO Group supports companies in all business sectors with their digital transformation projects and complex tech issues in France, the UK, and Polska. With expertise in data, business development, and DevOps clouds, MARGO Group is more than an IT consulting group. It is an alchemy of talents whose expertise is constantly enriched through technical challenges, multidisciplinarity, and an entrepreneurial spirit. ARTICLES RECENTSMARGO LIFE - 26 FÉVRIER 2024 LES INSIGHTS CLÉS DU DEVFEST PARIS 2024 DECOUVRIR L'ARTICLE MARGO LIFE - 7 FÉVRIER 2024 [PARTNERSHIP] MARGO X ACTIVEVIAM, A NEW COLLABORATION FOCUSED ON EXCELLENCE AND INNOVATION DECOUVRIR L'ARTICLE NON CLASSÉ - 15 NOVEMBRE 2023 COMMENT S’ÉPANOUIR EN TANT QUE DÉVELOPPEUR SUR UNE MISSION LONGUE DURÉE DECOUVRIR L'ARTICLE MARGO LIFE - 19 OCTOBRE 2023 QUE RETENIR DU SALON BIG DATA & AI PARIS 2023 ? DECOUVRIR L'ARTICLE ##AI ##BDAIP23 ##BIGDATA ##DEV ##TECH YOU FIRSTOVERVIEWNOUS REJOINDRENEWS & EVENTSCONTACT

  • Rencontre

    LES INSIGHTS CLÉS DU DEVFEST PARIS 2024

    Retour sur le salon #DevFest Paris 2024 ! De l'IA à la Cybersécurité, retrouvez les temps forts de l'événement organisé par la communauté Google Developer Group. Des guides pratiques aux talks inspirants, découvrez (ou redécouvrez) les insights clés de la conférence ! Le tout résumé par Belkacem Ben Ammar, #SoftwareEngineer chez MARGO. Retour sur le DevFest Paris 2024 Intelligence Artificielle, Guides pratiques pour les développeurs, Cybersécurité, présentations de nouveaux outils…cette édition du Devfest Paris 2024 s’est tenu le 6 février dans les locaux de Google. On vous fait un récap ! La Puissance Collaborative des DevFests Depuis plus d'une décennie, les DevFests incarnent la collaboration entre les Google Developer Groups (GDG), les Google Developer Experts (GDEs), les Women Techmakers (WTMs), les Google Developer Student Clubs (GDSCs), et d'autres communautés technologiques locales. Devfest Paris 2024 a rassemblé plus de 300 participants autour de 20 conférences à Paris. Ce lieu d'échanges a pour vocation de réunir les développeurs, novices comme expérimentés, confrontés aux enjeux de leur métier en constante évolution. Devfest 2024 : un Éventail de Talks Inspirants, la sélection MARGO Pour ceux qui n'ont pas eu la possibilité d'assister physiquement au Devfest 2024, ou qui ont égaré leurs notes, Belkacem BEN AMMAR, Software Engineer chez MARGO, a sélectionné ses conférences favorites. Cet article offre une vue d'ensemble des enseignements clés de cet événement majeur pour la communauté des développeurs. Practical guides for enhaching your Software Supply Chain Security par Abdellfetah Sghiouar, a senior Cloud Developer Advocate @Google Cloud. Au cœur du DevFest Paris 2024, ce talk a offert un guide pratique sur la sécurisation de la chaîne d'approvisionnement logicielle en mettant l'accent sur une approche multicouche. Abdellfetah Sghiouar a souligné la nécessité d'une défense en profondeur, utilisant des outils open source tels que cosign, sigstore, gitsign, kyverno, et des contrôleurs de politique pour Kubernetes. Cette présentation a permis de démythifier les concepts complexes de la sécurité logicielle. La session a couvert l'ensemble du cycle de vie du logiciel, offrant des conseils concrets pour renforcer la sécurité à chaque étape, de la construction à l'analyse de code. L'accent sur l'établissement de la confiance tout au long du processus de livraison logicielle a été particulièrement salué. ML for the rest of us, developers, Jerome Mouton, founder and CTO of SnapEngage Jérome Mouton a mis en avant des solutions permettant aux développeurs d'intégrer la puissance du Machine Learning (ML) et de l'Intelligence Artificielle (IA) dans leurs projets, sans avoir besoin de vastes ensembles de données. Au cours de cette présentation, nous avons pu découvrir MediaPipe, un outil novateur qui propose toutes les fonctionnalités nécessaires pour exécuter le programme, le personnaliser et déployer facilement des modèles ML sur mobile (Android, iOS), web, bureau, appareils à la périphérie et IoT. De la création d'avatars à la reconnaissance faciale et à la distinction des éléments d'un environnement, les démonstrations en direct ont révélé la richesse de MediaPipe, offrant aux développeurs la possibilité d'incorporer le ML dans leurs projets. "Au DevFest, l'intelligence artificielle a été le sujet prédominant, avec des discussions de vulgarisation, des échanges techniques et des démonstrations sur l'utilisation de modèles, y compris la présentation de l'IA On-device. Ces activités étaient adaptées à tous les niveaux, offrant ainsi une opportunité d'apprentissage pour tous les participants." - Belkacem BEN AMMAR. LangChain : Votre nouveau couteau suisse par Henry Lagarde, Ingénieur logiciel chez Criteo Mise en lumière de LangChain, un framework révolutionnaire allant au-delà du simple développement d'applications alimentées par des modèles de langage. Cet outil polyvalent offre la possibilité d'interagir facilement avec des APIs ou des bases de données en utilisant un langage familier. Henry Lagarde, ingénieur logiciel chez Criteo a débuté par une exploration approfondie de LangChain et de son écosystème. Il a montré comment, en quelques lignes de code, il est possible d'interagir avec une LLM (Langage Model) et de créer des applications complexes propulsées par l'IA, ou par exemple une présentation PowerPoint. Auth Wars - Rise of the Passkeys, par Markandey Pathak, Expert Engineer and Vice President at JP Morgan & Chase Markandey Pathak nous a présenté les Passkeys, une solution révolutionnaire pour résoudre les problèmes des mots de passe traditionnels. Révolution contre la monotonie des mots de passe classiques, les Passkeys symbolisent le passage vers un avenir sans mots de passe en révolutionnant la cybersécurité. “Un sujet très pratique qui concerne les mots de passe. On se plaint beaucoup de la pénibilité des mots de passe d'aujourd'hui : créer un mot de passe robuste, idéalement différent pour chaque site et bien sûr retenir tout ça sans parler du travail de gestion que cela nécessite du côté des développeurs (une page login, stockage+chiffrage des mot de passe, une page de récupération...), la solution est de tout faire avec les passkeys ce qui est pour moi, très pratique et même plus sécurisé. “ nous explique Albedelkacem Ben Ammar. C’est le premier événement tech auquel Belkacem participe depuis la fin de ses études : “Cela m'a permis de rejoindre (en quelque sorte) cette communauté d'innovateurs passionnés et de me reconnecter aux sujets du moment.”. Vivement l’édition 2025 pour connaître les nouvelles utilisations qui auront émergé et voir comment l’IA aura pu s’implémenter dans les projets des développeurs. Si vous avez des questions ou souhaitez interagir avec moi, contactez-moi via MARGO ou LinkedIn.

  • Rencontre

    Pourquoi confier 15 ans de carrière à MARGO ?

    Abdelkader se lance dans l'aventure MARGO en 2008 seulement 3 ans après la création de la société en 2005. Au sein de Trading Systems, Abdelkader a donc pu grandir avec MARGO dans son métier de développeur et a vu la société se transformer et devenir un groupe de conseil en IT multispécialiste. Retraçons son parcours. Après 15 ans passés chez MARGO tu te tournes vers un autre challenge professionnel, comment résumerais-tu ton parcours en 3 mots ? Ce n'est pas chose facile de résumer 15 ans de vie et d'expérience professionnelle en 3 mots. Je dirais que le premier mot serait ADAPTATION. Venant d'un milieu différent, j'ai compris qu'il était incontournable pour moi de faire preuve d’une capacité d'adaptation. En tant que consultant, il faut s'adapter au changement de mission et d'environnement, contrairement à un métier classique dans une entreprise. C'est donc idéal pour ceux qui cherchent du renouveau dans leur métier et des challenges différents. En second, me vient le mot COLLABORATION. C'est un métier où l'on travaille avec des systèmes très complexes donc le travail d'équipe est essentiel dans notre quotidien, particulièrement dans la finance. Avec une multitude de systèmes et de personnes impliqués, il faut savoir trouver des solutions communes. Enfin, mon troisième mot est RÉSOLUTION DE PROBLÈME. La vie d'un développeur, c'est essayer de résoudre des problèmes, investiguer pour essayer de les anticiper, corriger des bugs et surtout améliorer et/ou développer des nouvelles solutions pour de nouveaux systèmes.   Qu’est-ce qui t’a donné envie de rejoindre MARGO en 2008 ? À l'époque, MARGO était une société jeune (moins de 3 ans avec une dizaine de collaborateurs). Côté technique, l’approche et la stratégie de la société m’ont tout de suite plu et cela s’est confirmé jusqu’au bout : les meilleures missions pour les meilleurs consultants. En tant que développeur, j'ai été tenté par la proposition de missions de longue durée axées finance et front office. Le recrutement sélectif que réalise MARGO pour ses clients m'a également plu. Cela permet de sélectionner des candidats de bon niveau, c’est une stratégie valorisante et satisfaisante tant pour le développeur que pour les clients. Côté humain, j'ai directement eu un très bon feeling. Je me rappelle encore de mon tout premier contact avec un membre de la team MARGO. C'était un échange avec Pauline Denis durant mon processus de recrutement. L'équipe commerciale était aussi très sympathique et ma rencontre avec Olivier et Xavier (fondateurs du groupe) a été encourageante et m'a conforté dans le choix de travailler chez MARGO.    Quel a été ton parcours pendant ces 15 ans ?  J'ai réalisé 4 missions en 15 ans. La toute première a duré 1 an et demi et les autres plus de 4 ans, un engagement bien tenu sur la proposition de missions longues durées par MARGO. Globalement mes missions étaient en finance, côté salle des marchés donc proche des traders. J'ai pu travailler avec différents produits selon les missions. Par exemple, sur les produits financiers, j'utilisais des systèmes de trading sur les actions, les dérivés actions, le Forex, les dérivés de taux etc. Ce qui fait un large panel de produits au total !  D'un point de vue technologique, j'ai utilisé les principaux langages côté back-end, c'est-à-dire C++, JAVA et C#. J'ai d'abord travaillé côté dérivés d'actions puis 4 ans côté trading actions algorithmique. Ma troisième mission, elle, était côté accès marché, donc les systèmes qui permettent l'accès aux Bourses Électroniques comme EURONEXT pour la bourse de Paris. Mon rôle était de créer un tuyau commun pour centraliser et mutualiser les ordres du client avant de les diffuser sur le marché. Enfin, ma dernière mission était côté Forex, autrement dit dans toutes les opérations sur les monnaies. Quelle mission a été la plus challengeante pour toi et pourquoi ?  D'un point de vue technique, c'est celle qui s'est déroulée côté trading action par l’intermédiaire d’automates. Un automate prend des décisions et des ordres tout seul.  De ce fait, il peut difficilement prévoir tous les cas possibles contrairement à un cerveau humain, pouvant prendre un temps de réflexion. Il faut donc éviter au maximum les erreurs en prévoyant tous les cas limites. Même si dans 99 % des cas l'automate marche correctement, il y a toujours un risque d'imprévu dans le marché ou dans la chaîne. Cela peut rapidement engendrer de graves conséquences, ce qui a été un vrai challenge. J'ai donc dû faire preuve de rigueur, d'optimisation et de performance pour repérer tous les cas limites. C'était aussi la période des crises européennes et les marchés étaient très volatiles avec des prix qui pouvaient s'envoler très vite. En période normale, les écarts sont de quelques pourcents dans une journée, mais pendant cette période cela pouvait augmenter brutalement. Du point de vue du développement humain, c'était plutôt du côté accès marché, car la banque voulait remplacer un système existant par un système développé en interne. Au-delà du technique, c'était surtout un challenge sur le plan humain puisqu'il fallait faire collaborer de nombreuses équipes entre elles pour que les choses avancent. C'était un challenge différent du premier, mais tout aussi enrichissant.   Quel événement ou initiative du groupe t’a le plus marqué ?  C'était sans hésiter les conventions annuelles, je me rappelle encore de ma première qui avait eu lieu dans un bateau sur la Seine avec un spectacle brésilien. Il y en a eu également au Jardin d'Acclimatation, dans des hôtels comme Le Continental etc.  Mais celle qui m'a le plus marqué était celle réalisée durant le Covid. Puisque même en plein milieu d'une période compliquée, MARGO à tout de même tenu à maintenir sa convention annuelle. Bien évidemment, elle était à distance, mais j'ai pu ressentir un vrai travail dans l'organisation de la convention ce qui a permis d'avoir une ambiance conviviale et sympathique.   Les plus au delà de ta mission chez MARGO ?  En dehors de mes missions, j'ai réalisé plusieurs validations techniques. Cela consiste à rencontrer des candidats pour avoir une idée de leur niveau et les valider techniquement. Personnellement, pour essayer de décrocher les meilleurs profils, je trouve important d'évaluer le niveau technique sans poser de questions pièges ou avoir un avis tranché sur une mauvaise réponse.  Le choix de candidat peut s'avérer complexe, car il faut être capable d'analyser ses compétences en peu de temps. “Pour éviter de tomber dans un système de loterie, j'essaye de comprendre comment il va passer d’un problème simple à une solution. Puis, je regarde comment il peut l'améliorer, car une solution simple est toujours améliorable. Pour moi, il suffit d'avoir des bases techniques très solides et une bonne capacité de réflexion” puisque les collaborateurs ayant peu d'expérience sont toujours accompagnés et formés par des experts chez MARGO.   Un conseil pour une personne qui hésiterait à candidater chez Margo ? Venir sur place ! C'est le meilleur moyen pour se faire une idée et avoir une réalité précise de ce que MARGO peut nous apporter. Il ne faut pas hésiter à échanger, poser des questions, demander des retours d'expérience etc. On ne remplacera jamais le contact humain, ce sont les personnes présentes au siège qui peuvent apporter tous les éléments pour convaincre ou non un candidat.   Quel est ton meilleur souvenir ?  En 15 ans, je n'en ai pas un, mais plusieurs ! Je pense à tous les moments d'échange avec certaines personnes de MARGO. Que ce soit durant un repas, un café, un événement du groupe pendant ou en dehors du travail. Il y avait un vrai sentiment de liberté d'expression qui nous permettait de partager tant sur notre vie professionnelle que personnelle. Des échanges sans le stress du travail ni  contrainte. J'en garde notamment de très bons souvenirs avec Olivier HEMAR, drôle, sympathique et mon ingénieure d'affaires à l'époque Ornella BIASIOLI.   Le mot de la fin ?  15 ans c'est à la fois long mais ça passe vite. J'aimerais remercier toutes les personnes de MARGO avec qui j'ai pu collaborer. Particulièrement Olivier et Xavier qui m'ont fait confiance, j'ai fait de mon mieux pour représenter MARGO. Mais aussi d'autres personnes comme Ornella BIASIOLI, Matthieu Barral, Olivia Camus, Marie Caroline Payet, Carole Miramont, Pauline Denis et Laure Lambert, toutes des personnes profondément gentilles et très professionnelles. Je garderai toujours un très bon souvenir de ma collaboration, de mes discussions quotidiennes avec eux et de leur soutien. J'aimerais tous les remercier et leur dire que j'ai beaucoup apprécié les connaître et travailler avec eux.  Un grand merci pour ce témoignage Abdelkader. Nous avons été ravis de te compter parmi nous toutes ces années et avons beaucoup appris à tes côtés.   

  • Autre

    QUE RETENIR DU SALON BIG DATA & AI PARIS 2023 ?

    Pour sa 12 e édition, Big Data & AI Paris a battu son record de fréquentation, dépassant la barre des 16 500 visiteurs. Cette année encore, le salon a fait le plein de conférences, d’ateliers, de cas pratiques et d’innovations en tout genre. Retour sur ce rendez-vous incontournable de l’intelligence artificielle et du big data. Pour la 2e année consécutive, Bacem Boufaid, chef de projet MOA en mission à la Société Générale et Antoine Pineau, Business Analyst en mission chez BNP Paribas CIB, tous deux consultants au sein de notre entité Capital Markets, ont passé une journée au cœur de Big Data & AI Paris. « Le point intéressant était de pouvoir suivre l’évolution des tendances en IA et surtout en machine learning depuis l’année dernière », précise Bacem. Parmi les sujets phares cette année : IA de confiance, data gouvernance et green IT. Les tendances Big Data et IA En 2023, les entreprises ont franchi un cap en termes d’adoption de l’IA. D’une IA basée sur le paradigme supervisé et largement orientée vers les tâches de classification et de reconnaissance d’objets, elles ont évolué vers des applications plus poussées de l’IA générative et décisionnelle. Résultat, les plateformes sont bien structurées autour de nombreuses spécialités – informatique, math, architecture, Big data… –, exploitables et implémentables. La question pour les entreprises n’est donc pas de savoir s’il faut aller vers l’intelligence artificielle mais comment la déployer : quelles contraintes règlementaires respecter, quelles procédures d’accompagnement, quelle solution pour assurer son bon fonctionnement… « Les attentes en matière de ROI sont très fortes. Mais l’IA générative pose encore un grand nombre de questions, notamment en termes conformité et de fiabilité. Les entreprises sont donc davantage orientées vers des problématiques d’éthique, de confiance, de rentabilité, de transparence et d’acceptabilité », poursuit Bacem.  Autre sujet lié à l’IA générative : la sécurité ! La sécurité des données, mais aussi des individus. La machine va-t-elle remplacer l’homme ? Les emplois vont-ils disparaître ? « Tout ce qui touche à ChatGPT et aux assistants intelligents fait partie des sujets phares de cette édition, tout comme le green IT et la data gouvernance. Et tous les secteurs sont concernés. La plupart des entreprises ciblent néanmoins le même type d’outil d’analyse. Dans ce contexte de crise, elles cherchent en priorité à mieux gérer leurs stocks, à prévoir leurs ventes, à optimiser leurs process et à accélérer leur prise de décision. La notion de Return Of Interest notamment était omniprésente », précise Antoine.  Retours d’expérience : quels cas d’usage dans les entreprises ? Parmi les points forts de Big Data & AI, les use cases orientés vers le no code et le low code ont suscité un vif intérêt, comme le note Bacem : « 90 % du développement de code sera confié à l’IA, laissant ainsi plus de temps aux tâches à valeur ajoutée. L’IA générative va révolutionner la DSI. Par exemple, Orange va former des milliers de collaborateurs pour accélérer l’adoption et la mise en échelle de cette technologie. L’atelier qui m’a le plus intéressé a été réalisé par Dynatrace, un éditeur de logiciels proposant une plateforme de monitoring de production. Leur IA hypermodale mixe l’IA générative, l’IA causale et l'IA prédictive. Un alliage pertinent pour monitorer les environnements étendus des banques, et détecter les anomalies au sein des interactions entre les milliers d’applications et les data warehouses. »  Air France – KLM, Decathlon ou encore Sanofi ont eux aussi partagé certains cas d’usage qui ont particulièrement intéressé Antoine. Decathlon, par exemple, a ainsi développé une solution à base d’IA pour son activité d’achat et de revente de matériel de seconde main. Objectif : estimer le plus précisément possible le nombre de ventes. De son côté, l’avionneur français mise sur l’IA pour améliorer ses prévisions de trafic et sa gestion des passagers en cas de problème. « Il existe aujourd’hui de plus en plus d’outils et de méthodes comme le MLOps pour rationaliser et automatiser le déploiement de ces solutions tout en garantissant la qualité et la scalabilité des processus machine learning », rappelle Antoine.  Autre cas d’usage présenté par Sanofi : l’obligation légale pour les entreprises désormais de monitorer leurs données pour réduire leur empreinte carbone. D’où un besoin urgent pour les entreprises de recruter des consultants.  Big Data & AI : des rencontres et une veille technologique active Au-delà des tendances et des retours d’expérience, les rendez-vous tels que Big Data & AI sont intéressants pour plusieurs raisons : La première, parce qu’ils représentent un moment idéal pour réseauter.  Ensuite, pour les jeunes talents, c’est l’opportunité de repérer les entreprises les plus innovantes et de prendre des contacts.  Et pour les consultants, c’est aussi une bonne occasion de s’informer des dernières évolutions technologiques et d’identifier les cas d’usage les plus pertinents pour leur client.  Enfin, pour les entreprises de services numériques (ESN) comme le groupe MARGO, c’est la possibilité d’attirer les meilleurs consultants sur des sujets pointus comme le green IT.  Pour Bacem, « un événement comme Big Data & AI permet de rassembler tous les acteurs du marché, aussi bien les startups que les grandes entreprises ou les PME. C'est une bonne occasion d’interagir avec des experts issus des plus grandes entreprises mondiales, ou européennes, des acteurs de référence comme Dataiku et des nouveaux fournisseurs avec des solutions innovantes. En tant que consultant dans le monde de la finance, l’IA concerne toutes les parties prenantes : le client de la banque, le collaborateur métier, le service IT… Ce salon m’a donc permis de mieux appréhender le chemin qu’il nous reste à parcourir et de m’assurer d’être prêt quand il le faudra. En tant que business analyst, la maîtrise de cette technologie permet d’avoir une longueur d’avance sur un marché ultra compétitif. C’est un avantage concurrentiel majeur. » Toutefois, pour Antoine, l’évènement gagnerait à sortir du cadre strictement corporate et à proposer davantage d’animations ludiques pour toucher un public plus large et diversifier les modes d’interaction. Pour autant, vivement l’édition 2024 afin de voir quelles nouvelles utilisations auront émergé et comment l’IA aura pu s’implémenter dans le monde réel, notamment sous l’impact de l’émergence de l’informatique quantique.