Recrutez vos stagiaires et alternants - JobTeaserBonnes pratiques RHComment aider vos stagiaires à grandir pour en faire vos futurs collaborateurs ? 

Comment aider vos stagiaires à grandir pour en faire vos futurs collaborateurs ? 

  • mercredi 29 mai 2024
  • Noémie Baudouin

Les stagiaires constituent un incontournable vivier de talents. Découvrez comment mieux capitaliser sur ces jeunes collaborateurs afin de les former et les fidéliser à votre organisation.

développer les soft skills des jeunes talents

Si ils sont de passage pour quelques mois dans votre entreprise, il faut en prendre grand soin. Comment faire grandir les stagiaires au sein de votre structure ? À l’occasion de la journée internationale des stagiaires, découvrez nos conseils pratiques pour aider vos jeunes recrues à s’épanouir pour intégrer votre entreprise en CDI, ou alimenter votre vivier de talents !

Conseil n°1 - Soignez le pré-onboarding, l’onboarding et l’offboarding

L’arrivée et le départ sont des moments particulièrement importants pour un stagiaire, où leur sensibilité peut se trouver exacerbée. Ce sont les premiers moments, les premières semaines qui donnent le ton pour la suite du parcours de votre stagiaire. Quant au départ, c’est également un moment qui souligne l’importance que vous donnez aux relations humaines. Voici nos conseils pratiques pour garantir le meilleur accueil - et le meilleur départ  ! : 

  • ne pas oublier la période de pré-onboarding: entre la signature de contrat et l’arrivée effective de votre stagiaire dans l’entreprise, il peut se passer un certain temps … et si votre nouvel arrivé ne reçoit pas de communication de votre part, il peut s’en sentir désorienté ! N’hésitez pas à communiquer par écrit avec votre futur stagiaire et lui donner le plus d’informations pratiques avant même son arrivée. Il doit sentir que tout a été prévu pour lui ! 
  • soigner les premiers jours : veillez à ce que l’expérience de votre stagiaire soit cohérente peu importe son interlocuteur. Pour ce faire, anticipez les moments clés de son arrivée et prévoyez un agenda rempli pour les 1ers jours : il ne doit pas y avoir de “temps de flottement” !
  • conservez un suivi pour les 3 premiers mois : l’onboarding ne s’arrête pas à la 1ère semaine, surtout pour un stagiaire qui découvre à la fois votre entreprise et le monde du travail : n’hésitez pas à prévoir des points réguliers pour comprendre son ressenti, ses attentes et ses questions.
  • prévoyez un rituel d’offboarding formalisé : il est important de ponctuer le passage de votre stagiaire au sein de votre structure par un moment de réflexion. Prenez le temps de débriefer de son passage chez vous et de le faire réfléchir sur ses points forts, ses axes d’amélioration. C’est aussi un moment privilégié pour lui faire comprendre qu’il pourra évoluer et revenir au sein de votre entreprise dans le futur ! 

Conseil n°2 - Réaliser des points d’étape réguliers pour l’aider à progresser

Il peut être parfois plus intimidant pour un stagiaire d’évoluer dans l’environnement nouveau du monde du travail. Pour l’aider à progresser, n’hésitez pas à prévoir régulièrement des points d’étapes pour échanger sur sa progression, lui laisser poser toutes ses questions, et lui apporter vos conseils. Voici quelques formats que vous pouvez proposer, l’important étant la régularité de l’accompagnement : 

  • des points informels (de type café ou petit-déjeuner) pour lui demander comment il s’intègre au sein de son entreprise, ce qu’il pense de ses missions, en toute transparence
  • un ou plusieurs points formels préparés à l’avance, où il pourra construire un feedback détaillé. N’hésitez pas à évoquer votre satisfaction et vos attentes afin de lui permettre d’ajuster sa posture et de développer ses compétences
  • des questionnaires en ligne (Google Forms, GetFeedback) qui lui permettront de s’exprimer et de prendre du recul sur son expérience (par exemple, un questionnaire à mi-parcours et un autre à la fin de son stage)
  • enfin, n’hésitez pas à croiser le point de vue de votre stagiaire avec celui de son manager, pour savoir ce que ce dernier pense de son intégration, voire s’il pourrait l’imaginer rejoindre l’entreprise en tant que salarié à temps plein !

Conseil n°3 - Ne pas lésiner sur les moments de formation 

Rappelez-vous qu’un stagiaire est aussi chez vous pour apprendre. À travers cette expérience, il découvre un métier, se projette dans une carrière ou approfondit sa connaissance d’un secteur spécifique : il aura autant d’envies que de questions ! Pour y répondre, l’idéal est de prévoir, au-delà d’un tuteur de stage, un “parrain” ou “buddy” qui n’aura pas de lien managérial direct et permettra au stagiaire de poser toutes les questions qu’il pourra avoir. En termes de formation, il existe plusieurs dispositifs qui l’aideront à améliorer ses compétences et conviendront à chaque type d’apprentissage : 

  • le mentorat : c’est un excellent moyen d’aider un jeune talent et d’encourager sa progression. Le mentorat peut se faire sur plusieurs sujets complémentaires, comme la gestion d’un projet, la communication orale ou écrite, la confiance en soi.... C’est aussi un excellent moyen pour vos salariés de renforcer leurs capacités de transmission et de leadership.
  • les sessions de shadowing : le concept est de partager le quotidien d’un collègue pendant 1 heure, ce qui permet à votre stagiaire de découvrir les coulisses d’une profession et les enjeux associés. 
  • les formations en ligne (Openclassrooms, Coursera, Skillshare…) : utiles car disponibles à tout moment, les plateformes de formation en ligne sont un outil puissant pour soutenir vos stagiaires dans la perfection de leurs connaissances. Leur accès est souvent gratuit et accessible. 
  • les sessions de formations entre pairs : vos salariés possèdent de nombreuses compétences qu’ils peuvent partager avec vos stagiaires. Il vous suffit d’organiser des sessions de formation au sein de votre équipe sur un sujet donné selon une fréquence spécifique (par exemple, une session mensuelle de formation), afin d’aider vos stagiaires à progresser et trouver de nouvelles idées pour réaliser leurs missions. 
  • les outils de connaissance de soi : en tant que stagiaire, il est crucial de comprendre et mettre en avant ses points forts, ses axes d’amélioration et ses souhaits professionnels. N’hésitez pas à proposer à vos stagiaires des outils et tests en ligne pour mieux comprendre leurs préférences cognitives. JobTeaser a par exemple développé un outil digital gratuit pour découvrir ses soft skills. Réalisé par une équipe de chercheurs en psychologie, il aidera vos stagiaires à progresser et se valoriser.

Soigner l’expérience de vos stagiaires, c’est anticiper à long terme le développement de vos futures équipes : votre stagiaire account manager d’aujourd’hui est peut-être le manager de votre équipe de vente de demain ! C’est aussi l’occasion de valoriser votre image d’employeur et de créer des conditions de travail idéales pour l’épanouissement de vos profils juniors. Bonne journée internationale des stagiaires !  

Vous souhaitez découvrir comment accueillir au mieux vos ressources ? Découvrez notre checklist pour un onboarding parfait ci-dessous !

Je découvre la checklist JobTeaser