Odoo

ERP and Open-source CRM

Company type

Large company


Sector

IT / IT Consulting / Software


Location

Chaussée de Namur 40 - 1367 Grand-Rosière

News (9)

  • Company life

    Odoo Hockey Tournament

    This Wednesday, at Odoo, we organized a hockey tournament that was a fantastic opportunity to meet people, have fun, and share a friendly moment. In addition to the sports competition, we also broadcast a football match for the fans. :-) At Odoo, we firmly believe in the importance of fostering collaboration and team spirit. These events are essential for strengthening the bonds between colleagues and creating a positive and motivating work environment. Whether on the artificial grass or in front of a screen, these shared moments contribute to our company culture and our collective success !

  • Recruitment

    APERODOO ON TOUR !

    NEW NEW NEW NEW Explore our company at 5 different locations across Belgium, enjoy a brief demo of Odoo, and connect with our colleagues! Embrace change and chase your career dreams :-)  22/02: Brussels 29/02: Liege 21/03: Charleroi 28/03: Leuven 18/04: Antwerp Register here for free: https://www.odoo.com/r/9Jl

  • Recruitment

    Exciting News: Welcoming our new Young Graduates to the Odoo Family!

    Exciting News: Welcoming our new Young Graduates to the Odoo Family! We are thrilled to introduce you to the three dynamic young graduates who officially embarked on their Odoo journey last Monday. Over the next several months, they will undergo an enriching experience as they rotate through three distinct roles at Odoo. This program has been meticulously designed to equip them with a holistic understanding of our organization and product, preparing them for a promising career ahead. 1. Customer Support Analyst: During 6 months, they will be at the forefront of assisting our valued customers, ensuring top-notch support and satisfaction. 2️. Business Analyst: During 8 months, they will dive deep into the software implementation, and work closely with the customers to ensure they make the best use of the Odoo applications. helping us make data-driven decisions that drive our business forward. 3️. Business Development Representative: For another 6 months, they will be our front-line ambassadors, acquiring new customers by advising them on the digitization of their operations through personalized demonstrations of their business flows. As they embark on this journey, let's extend our warmest wishes and support to these future Master of Odoo. We're excited to witness their growth, and we know they'll bring fresh perspectives and energy to the tree different teams they'll join. Stay tuned for updates on their incredible journey with us!  If you are looking for a challenge but don't know yet where you want to dive in, apply for the next Business Graduate Program ! Stay tuned for the next recruitment starting around April 2024 ! 

  • Other

    Odoo Launches Its Own Podcast: Planet Odoo

    After several months of work, we are happy to reveal our new project: Planet Odoo, a podcast in which we will cover many topics, including business optimization, technology, innovation, entrepreneurship, and, of course, Odoo. A New Place to Interact With the Community Available on all your favorite platforms, this podcast is a place to further interact with our community and explore the dynamics shaping the tech and business worlds while taking on topics we all care about. You can find its official website here. To kick off the show in the best possible way, we gave the mic to our CEO, Fabien Pinckaers, for an exclusive interview on his journey as an entrepreneur. From being on the verge of bankruptcy to creating a multi-billion dollar company, discover the story of Odoo. We will release a new episode every Tuesday. Whether you are a business owner, entrepreneur, customer, partner, or anyone interested in the Odoo business and technology, this podcast is made for you! So please join us, subscribe, and listen to us on your favorite platform. Welcome to the community.

  • Company life

    Interns' testimonials

    Maximilien, developer intern in 2022 and now in CDI: "During my master, I had the opportunity to do an internship in a company. As I had heard a lot of good things about Odoo during my time at the university, from friends and professors, I decided to give it a try.  At the very beginning, I was very stressed because it was my first interview and I didn't really know if I had the level to succeed. The interview went very well and gave me a real boost of confidence ! The rest of the recruitment process was great, I could tell that they really do everything they can to help you succeed.  My first day at Odoo came very quickly, but the three months I spent as an intern went ten times faster. One thing that I will always remember is how nice people are and how they were always willing to help me. Big +, I did the internship during the summer, so I have enjoyed the good Belgian weather at the farm and I had some fun after work to bond with my team.  The work, the people, the atmosphere and so many more things made my experience so great that every morning I was happy to get to work. After the internship, I had the best opportunity to continue working with the team I joined in the beginning and I hope that it will continue for a long time since I have not only found co-workers but a real family !" Antoine, developer intern during covid in 2020:  "After four years of theoretical lectures about Computer Sciences and Engineering at the university, I felt like I was missing something. Therefore, I decided to take a break in my studies and to make an internship to discover what may be my future job. I couldn't choose between a startup and a big company so I chose a big company with a startup spirit aka Odoo.  What I technically learn and do is nice but not the most important. Here, I discovered the relationships with colleagues who are always happy to discuss and to help each other.  Currently, I won't lie and say that COVID-19 is my best friend but I try to live with it and still try to speak with other employees online and as soon as I can be on site in the wonderful farm in Grand-Rosière. I’ve been here for only 2 months but I already feel like at home and I'm looking forward to discovering new people, new cultures, new spirits and simply new things! I think I may have found what I was missing ... ” Achraf, developer intern in 2020 and now in a permanent contract since the end of his internship: Four month ago, I landed a really cool job! And I am feeling so grateful to be working in a company where I can thrive and evolve! I applied at Odoo after following a 2 year training in C-Low level programming at 19 (not my age, it’s the actual name of the school). A friend had told me about Odoo and it felt like the right fit for me : open-source tech company with a chill atmosphere, friendly colleagues and so much to learn as an intern!  And hell I did! As soon as I arrived I was given real responsibilities, I never had to “serve coffee” (well, except for myself, to keep my coding lines straight ^^), and kept learning everyday. Actually I still do today since I never left! So thank you Odoo for giving me this opportunity !

  • Recruitment

    Comment recruter 9 développeurs par mois ?

    Je vais vous parler de ce qu’on a mis en place en 2022 pour engager 108 développeurs, soit 9 par mois. Un chiffre impressionnant au vu de la rareté de ce genre de profils sur le marché de l’emploi. Un processus de recrutement clair et rapide Commençons par le commencement. Odoo, c’est l’entreprise pour laquelle je travaille, mais c’est surtout un outil de gestion d’entreprise, reprenant notamment une suite d’applications de Ressources Humaines complète.  Il y a peu, lors d’une présentation à des professionnels du milieu des ressources humaines, nous discutions du nombre élevé de candidatures reçues chez Odoo. Notre interlocuteur nous demandait alors notre avis sur l’utilisation de l’intelligence artificielle pour le traitement des CV reçus. Il est certain qu’avec des outils peu performants, le traitement des candidatures est une tâche chronophage. Certaines entreprises se tournent donc vers l’IA. Chez Odoo, on a préféré conserver le contact humain et investir dans le développement de notre outil de gestion qui permet de traiter les candidatures efficacement tout en gardant une relation qualitative entre recruteurs et candidats. Notre processus de recrutement est clair et succinct. Deux facteurs très importants pour les développeurs.  Il se décline en 3 étapes : Un test technique  Un entretien de qualification d’une vingtaine de minutes avec une recruteuse qui va évaluer les motivations et attentes du candidat Un entretien technique avec un développeur de notre département Recherche et Développement, durant lequel on évalue les compétences techniques générales du candidat. (On laisse le choix du langage de programmation dans lequel il veut passer l’entretien). Évaluer les compétences techniques Nous testons les aptitudes techniques dès la première étape du recrutement chez Odoo. Dans les autres départements, le processus est un petit peu différent. On commence par l’entretien de qualification avant de passer aux étapes suivantes. Ma collègue Tatiane vous l’explique en détail dans son article “Comment recruter 400 talents par an?”.  Cette évaluation des compétences d’emblée nous permet deux choses: Se baser sur les connaissances réelles plutôt que sur un bout de papier Pour nous ce qui compte, ce n’est ni un beau CV, ni un diplôme d’une grande université, ni même des années et des années d’expérience. Ce qui importe, ce sont les aptitudes techniques, peu importe où et comment elles ont été acquises. En 2022, nous avons donc pris la décision de laisser les candidats au poste de Développeur postuler sans CV. Le premier test est automatiquement envoyé à chaque postulant, ce qui nous permet donc de nous baser sur leurs compétences réelles pour évaluer une candidature. Et c’est ça pour nous qui compte vraiment. Pour la petite anecdote… En réunion, on pense à cette idée d’engager sans CV. Pour rendre cela possible techniquement: il est nécessaire de retirer le caractère requis du champ “chargez votre CV”. En discutant avec Aline, la personne chargée de nos customisations internes sur Odoo, elle nous dit : “N’importe quel développeur malin peut contourner le système et postuler sans CV…”. On a donc demandé à un de nos développeurs de tester, et ça lui a pris 2 minutes top chrono.  On a donc poussé l’idée plus loin encore, en proposant aux candidats de hacker notre système pour pouvoir déposer leur candidature sans remplir le champ obligatoire qui demande de télécharger son CV. Après avoir lancé la campagne de communication, on a reçu plus de 70 candidatures en quelques jours à peine.  Engager la crème de la crème La croissance d’Odoo est énorme. C’est pour ça qu’on recrute beaucoup. Par contre, il ne faut pas s’imaginer qu’on engage tous ceux qui frappent à la porte, loin de là. Notre processus de recrutement est exigeant et la barre est placée très haute d’un point de vue technique.  Pour vous donner une idée: en 2022 nous avons reçu 6.500 candidatures, 350 candidats sont arrivés à l’entretien technique final et 120 d’entre eux ont reçu une offre et ont signé. En d’autres termes, seulement 2% des postulants sont engagés.  Se positionner en tant qu’expert C’est la technologie qui attire les candidats avant tout. Bien sûr il y a le cadre de travail, les collègues et les avantages. Mais finalement ce qui prime c’est le produit qu’ils vont développer et leurs tâches au quotidien. Olivier, développeur pour l’app comptabilité vous l’explique dans cette vidéo: Working at Odoo – Developer Dans sa communication externe, Odoo a longtemps mis en avant le côté fun: les activités organisées entre collègues, les teambuildings, et surtout les afterworks. C’est peut-être un aspect qui va séduire les profils business (même si ça ne doit pas être la seule motivation à nous rejoindre), mais pour les développeurs c’est presque repoussant. Pour eux, le plus important c’est l’aspect technique du métier.  C’est ainsi que depuis début 2022, nos communications et événements vont dans ce sens, et ça marche! Pour donner un exemple concret, lorsqu’on rencontre des étudiants dans des salons de l’emploi sur campus, on les aborde en leur proposant une démonstration du logiciel et de ses aspects techniques. Si la conversation continue, on peut parler d’aspects plus fun, mais on n’entame plus jamais la discussion comme ça.  Dans cette optique, on a décidé d’organiser un événement tout spécialement conçu pour les développeurs dans le cadre de notre annuel “Odoo experience” (un événement d’une semaine qui a pour but de présenter la nouvelle version du logiciel Odoo et auquel des milliers de personnes sont invitées).  Nous avons donc profité de cette visibilité pour organiser une après-midi de conférences techniques “le Odoo Developer Day”. Nos meilleurs développeurs y ont présenté des aspects techniques de Odoo particulièrement intéressants aux yeux de la communauté geek (notamment: comment créer un framework, ou un outil spreadsheet tel qu’excel). Quel succès ! Plus de 300 personnes ont participé à l’événement et nous avons hâte de l’organiser de nouveau l’année prochaine.  Méthodes ludiques et innovantes pour recruter Vu la pénurie des ingénieurs en informatique sur le marché de l’emploi en Belgique, la prime de 10.000€ à l’embauche chez Odoo n’est plus suffisante. Il faut redoubler d’effort et d’inventivité pour recruter le Saint-Graal. On y consacre donc beaucoup de temps et de ressources. Mais ça vaut la peine.  Deux fois par mois, on brainstorme en équipe pour apporter toujours plus de nouvelles idées un peu folles et sortir des sentiers battus. Une des premières idées originales qui a été mise en place il y a presque 10 ans a été celle de cacher un challenge informatique dans le code source de la page www.odoo.com. Il comporte 11 étapes et seuls les meilleurs parviennent à la fin. La récompense ? On leur propose de postuler chez nous ! Nous ne manquons pas de communiquer dessus lorsqu’on en a l’occasion. Plus récemment, nous avons imaginé un casse-tête, d’abord sous forme de boîtes pour les deux premières éditions, ensuite un Rubik’s Cube, et cette année un cube en bois à reconstituer. Peu importe la forme, le but est de stimuler les méninges. Le message final qui amène à l’étape suivante est alors révélé une fois le casse-tête résolu. C’est une manière ludique d’intriguer les futurs candidats.  En outre, le fait de sortir une nouvelle version chaque année crée un effet “Collection”, ce qui attire aussi les développeurs. On peut aussi noter que l’exposition à la marque avec un petit jeu casse-tête est également prolongée par rapport à un fascicule de recrutement classique. Il reste sur la table du salon le temps de le résoudre, et parfois plus encore après pour défier ses amis à le décoder à leur tour. On profite d’une exposition prolongée sans devoir rien mettre en place de plus. C’est tout bénef ! Ce principe de gamification, on l’a également mis en place pour notre programme de Referral en interne. On vous l’expliquait dans notre premier article: en 2021, 50% des personnes embauchées provenaient de Referral. En gros, les employés chassent des têtes à notre place. Un gain de temps qu’on peut alors libérer pour le contact avec le candidat durant tout le processus de recrutement.  Cet aspect humain est essentiel dans les métiers des ressources humaines. C’est pourquoi nous continuons à aller à la rencontre des développeurs pour les convaincre de rejoindre la communauté Odoo. Créer une communauté Inviter les candidats à nos bureaux Au-delà de notre maintenant fameux “AperOdoo”, on s’efforce de réfléchir en équipe à des idées originales pour faire découvrir notre environnement de travail et ainsi donner envie aux développeurs de postuler chez Odoo. Nous ne sommes pas en manque d’idées et nous avons la chance de pouvoir concrétiser nos idées les plus folles.  Ainsi, nous avons organisé un Hackathon au mois d’avril. Nous avons rassemblé pas loin de 60 jeunes développeurs dans notre ferme de Grand-Rosière. Durant un week-end, ils ont codé de jour comme de nuit pour nous proposer des idées de projets codés sur un thème donné et remporter un cadeau à la fin. Les feedbacks ont été très positifs! D’ailleurs nous organisons une deuxième édition très bientôt… Dans le même ordre d’idée, nous avons organisé un Escape Game auquel les étudiants ont pu s’inscrire par équipe. L’ambiance était bon enfant : jeux, barbecue, soleil. Vous rajoutez à ça une belle ferme au milieu de la campagne et vous avez là un cocktail parfait pour donner envie d’y bosser!  Rassembler autour d’un objectif commun Ce qui nous permet de développer les apps en continu, c’est notamment le fait que le logiciel Odoo est Open Source. Ça plaît beaucoup aux développeurs, le fait de pouvoir travailler sur le produit directement et d’appartenir à une communauté qui apporte des retours pertinents et qui participe à l’amélioration constante du logiciel. Un autre aspect technique attrayant qu’on peut relever est le fait qu’Odoo travaille avec son propre framework. En outre, nos développeurs travaillent directement à l’amélioration des apps et l’expérience utilisateur. Ce qui veut dire qu’ils ne se limitent pas à aligner des lignes de code. Leur avis compte dans la réflexion business et peut influer sur la direction qu’on va prendre pour les fonctionnalités à améliorer ou ajouter pour chaque nouvelle version du logiciel.  Qui de mieux placé que nos développeurs eux-même pour partager avec vous les aspects de leur job qui leur plaisent le plus? Brice, collègue direct d’Olivier, nous parle de ce qui l’anime dans son travail au quotidien:  Choix du domaine Tout d’abord, un aspect directement lié à la fonction et l’équipe.  Odoo propose plus de 80 apps, qui répondent chacune à des besoins business différents. Lorsqu’on commence chez Odoo, on commence par 2 semaines de formation fonctionnelle en tronc commun avec toutes les fonctions confondues, et puis on reçoit une formation technique d’une semaine. Ensuite, on choisit l’équipe qu’on veut rejoindre. Ce qui nous permet de nous orienter vers l’aspect business qui nous plait le plus. Et cela a un impact direct sur ce qu’on va faire techniquement parlant. Flexibilité et divertisté des tâches Ce qu’il y a de bien aussi c’est qu’aucun jour ne se ressemble et le parcours n’est pas prédéfini. J’ai toujours travaillé sur l’app comptabilité mais avant de développer ses nouvelles fonctionnalités, j’ai fait du support technique pour la résolution de bugs clients. J’ai aussi participé au changement de Framework JS et donc touché davantage au front-end de Odoo. Et finalement j’ai co-écrit des scripts d’upgrade en PostgreSQL pour optimiser la rapidité des mises à jour vers les nouvelles versions. D’un point de vue purement technique, on peut vraiment faire de tout et éventuellement se focaliser sur ce qui nous plait. On peut aussi bien coder en python pour du back-end qu’en javascript avec OWL pour du front-end ou carrément du PostgreSQL quand on a besoin de meilleures performances (pour les rapports financiers ou rapports de taxe par exemple).  Et quand j’en aurai marre de l’app compta, je pourrai toujours changer d’équipe ou même m’expatrier dans un de nos bureaux à l’étranger. Pourquoi pas ? Autonomie et liberté d’implémentation Chez Odoo les développeurs sont libres d’amener leurs propres idées. On est libre aussi de faire des tests: coder et “tout casser” en phase test, sans pour autant mettre le module comptabilité hors service pour tous nos clients. Dans d’autres boîtes, le Gestionnaire de Projet explique son besoin à un Analyste Métier qui va les retranscrire selon ses standards à un Analyste Fonctionnel qui fera de même auprès d’un Analyste Technique et un Architecte qui à leur tour s’occuperont de la rédaction des spécifications techniques. C’est seulement après toutes ces étapes longues et fastidieuses que le développeur recevra une “User Story” hyper formatée qui lui dira quoi coder et comment. Il n’a donc aucune liberté d’implémentation. Tout est déjà balisé. On pourrait presque confier ce job à une IA.  Chez Odoo, on est dans l’extrême opposé: le Product Owner est en contact direct avec le développeur et ils se coordonnent à deux pour arriver au résultat. Je peux donc totalement remettre en question une spécification et marquer mon désaccord pour proposer une autre piste que j’estime meilleure. Que ça concerne l’aspect technique ou fonctionnel. Je ne tranche pas sur la décision finale, mais mon avis sera toujours pris en compte et valorisé. Et je trouve ça génial et gratifiant! Rester en tête de la course Pour conclure, ce qui nous permet de continuer à nous étendre finalement c’est cette communauté qui réunit nos employés (développeurs, consultants, commerciaux, support, admin, etc.), nos clients, nos partenaires et les utilisateurs de Odoo Community. C’est en chouaillant nos employés qu’on leur donne envie d’avancer avec nous vers un même objectif commun.  En termes de recrutement c’est sans doute cet aspect humain qui fait la différence. Le tout est de parvenir à toucher la cible et l’intéresser. Une chance pour notre équipe est que nous avons carte libre et beaucoup d’autonomie dans nos prises de décision, Odoo nous fait confiance. Cela nous permet de développer des idées toujours plus loufoques, et la plupart du temps, ça paie. On vous a partagé certaines de nos réussites, mais on ne vous dévoile pas tous nos secrets. Après tout, c’est comme ça qu’on garde le cap dans la course aux talents IT…

  • Recruitment

    Don’t tell us, show us! Why we choose talent over qualifications and experience

    When it comes to finding the best up-and-coming tech talent, why should we let the details printed on a person’s CV decide whether or not they come to work for us? Easy: at Odoo, we don’t! If a person has the skills and love of tech needed to do great things, we find that’s all we really need to know. From finding untapped pools of talent, to winning newbies over with our culture, in our first Talent Voices article we’d like to share what a skills-first approach to talent acquisition looks like – and why it works… This is an incredibly exciting time to work in talent and HR. With so much competition out there, we have the opportunity to tear up the rule book: applying our knowledge, experience, passion, intuition and spirit of playfulness to get creative in attracting the industry’s rising stars. At Odoo, we know just how engaging a candidate journey can be when recruiters are given the agency to try new things, and how creating recruitment and HR processes that fully embody your company’s values is the key to building an inspired, motivated and loyal team. We are a business management software and app development business based on a beautiful farm in the Belgian countryside. We have 17m users, 3500 partners, and more than 2300 employees. It doesn’t matter where you’re from, what your background is, or how much experience you have; when we say that everyone has the same chance of getting a position, we mean it. We don’t recruit based on the candidate’s CV or qualifications. What matters to us is your talent; what you can bring to the table right now to succeed in this role.  More and more companies are moving towards hiring candidates without a traditional four-year degree. From higher levels of engagement to lower levels of turnover, there are many benefits to hiring for talent and training for everything else. I don’t think it’s an overstatement to say that this kind of thinking represents a complete revolution in the recruitment market. And yet to us it makes perfect sense – particularly given the nature of the tech space that we occupy.   Give people a chance to show you what they can do Rather than giving us a long spiel about how they might perform in a hypothetical scenario, our prospective developers get a coding test that they take at home. Many of our other candidates are given a languages test (as befits an international company). As an example, I think the languages test perfectly conveys why our approach to skills and experience is a great one. It doesn’t matter if you studied Spanish at university, or if you have ten years’ experience in Spanish-speaking companies. What matters is whether or not you can actually speak Spanish, right here, right now. One of our gifted developers never actually studied developing at all - he studied volcanoes! But developing is his passion, and he spent every waking moment working on that passion until he was confident enough in his knowledge to turn it into a career. Why wouldn’t we want to work with someone like that? By staying open-minded, and ditching the stringent rules about the type of diploma and experience he had to have, we have been able to benefit from his skill, curiosity and talent. This isn’t to say that we don’t think education is important; in fact, quite the contrary. We have made it our mission to make our Odoo software open source: meaning the code is accessible to everyone. Being committed to transparency in this way means everyone can learn from us, taking what they need. This combination of transparency and open-mindedness is also part of what makes us attractive as an employer – as epitomised when we opened the gates of our farm for our first annual hackathon this past April. We invited 70 ambitious developers to come and spend a weekend with us. This approach allows us to meet and, ideally, recruit new talent, but our team throw everything we have at ensuring the weekend is mutually-beneficial for both us and them. With participants split into teams of three and Odoo coaches on hand to help guide them, the technical challenge of the weekend is to develop an application around a theme; this year’s was ‘The School of Tomorrow’. It’s important that we give our hopefuls an Odoo environment and Odoo people to make the most of the weekend, but a subject that is quite separate from who we are and what we do. This is how you can spot real vision and talent – and, importantly, doesn’t make the developers feel like they are coming to work for the weekend! Our ultimate goal is to recruit talent by sharing our culture with them, and this really comes down to the details of how we conduct ourselves in every facet of life at Odoo…   Keep a startup mindset Our developers are used to these hackathon type of events, so it’s important that we put our own stamp on it. April’s event was organised almost like a summer camp, only in Belgium, and in the spring! Being together in this type of environment can’t help but foster conversation, creativity and connection. People brought their sleeping bags, we had a barbecue, and recruiters were on hand with help, tips and soda!  The vibe was casual, because our culture is casual; we work on a farm, not in a corporate city office block. From what we observe, you can tell that the atmosphere at Odoo is something special: peaceful, quiet, relaxed and supportive. We even encourage people to help themselves in the kitchen – because we want it to feel like spending time at home with friends. It seems like such a small thing, but there is real power in being authentic in this way. Even if Odoo isn’t right for someone in this moment, we know making a good impression will make them more likely to think of us in the future – or recommend us to a talented friend.  A lot of this comes down to the example set by our founder, Fabien Pinckaers. Fabien’s business and leadership philosophy is evident wherever you look at Odoo. We are now a very large global business, but Fabien works hard to maintain the startup culture that has made Odoo what it is. He makes himself accessible to people as much as possible, spends lots of time with the team, wears shorts and a t-shirt, and even drives the same car he did when Odoo was a new company! This approach filters down through the company, with a flat hierarchy, managers making themselves available to staff as needed, and people feeling that, if they need to, they can always go straight to the CEO. We try and envelop people in this culture from day one. There is no specific way to dress, or even a specific time to be onsite. We tell them, “We trust you. If you have a question, ask it. If you want to try something, try it. If you fail, we will be happy if you fail, because it means you have tried something new.” We keep HR really close to people, surveying them on everything from onboarding to new initiatives. What we hear is that people love working here – they love the company, they love their colleagues, and they love the CEO. In fact, 20% of those who leave end up coming back to Odoo.  Where talent exists, knowledge will follow  People with natural talent tend to have got that way through their own curiosity and practice. It is up to us to find and engage them. By removing the formal requirements needed to get people into roles, and instead looking at the talent in front of us, we not only find exceptional people in unexpected people, we keep them engaged in the long term. It may seem like there is a puzzle piece missing, but we would argue that by redefining how we look at the talent journey, we have more exceptional pieces to help us finish the puzzle.  Where competition is high, we believe you have to be bold. We are fortunate to have the autonomy to try new things and take risks. This risk seems to have paid off. By putting our culture first, we have been able to naturally attract talent. Where there is talent, knowledge will follow – and those gaps in a person’s CV will start to fill in themselves. 

  • Recruitment

    Comment recruter 400 talents par an ? (par Tatiane Dussart)

    Je me souviens du jour où Alessandro (notre CFO) est entré dans le bureau et nous a annoncé les objectifs de recrutement d’Odoo pour 2021 : 400 nouveaux employés en un an. J’ai d’abord cru qu’on n’y arriverait jamais. Action, réaction ! Une fois la pilule avalée, on se retrousse les manches. Faites le calcul : 400 recrues sur une année, ça en fait 36 par mois, donc presque 2 par jour ouvrable. Clairement, il y a du pain sur la planche. Surtout qu’il fallait des profils très variés : développeurs, consultants, commerciaux, support, et même un Chef pour le restaurant d’entreprise (cette interview était probablement la plus atypique qu’on ait jamais faite, mais aussi la plus succulente.) On a donc décidé de se répartir les différents départements entre nous six, afin de placer nos compétences au bon endroit. De cette manière, chacune pouvait se concentrer sur ses interlocuteurs et avoir une bonne connaissance de la fonction pour être pertinente lors des entretiens. Prenons par exemple ma collègue Emy qui est chargée du recrutement R&D. Cette année, elle a engagé 123 développeurs. C’est énorme. Et pourtant elle n’est pas développeuse, elle a un master en psychologie. Mais elle s’y est intéressée de près et ses connaissances techniques lui sont bien utiles aujourd’hui en entretien. En tant que candidat, il n’y a rien de pire que de s’adresser à un recruteur qui ne maîtrise pas le sujet de la fonction, ou qui ne s’y intéresse pas.  Ce qui nous a beaucoup aidées pour atteindre cet objectif un peu fou, c’est de travailler main dans la main avec les équipes pour lesquelles on recrutait. Chez nous, chacun peut, en plus de sa fonction initiale, s’investir dans des side projects, comme par exemple, le recrutement de nouveaux collègues. On passe les premières interviews et puis c’est à eux de les tester pour voir s’ils ont les compétences nécessaires pour intégrer l’équipe.  Une bonne organisation et une bonne communication au sein de l’équipe sont essentielles. Je pense que c’est ce qui nous a permis de garder le cap. Au final, à force de ténacité et grâce à toutes les choses qu’on a mises en place, on a réussi le pari et on en est fières. Ne croyez pas cependant que l’on se repose sur nos lauriers. On est déjà sur les starting-blocks avec un objectif encore plus ambitieux pour 2022.  Découvrez toute notre stratégie de recrutement et les moyens originaux mis en place dans l'article complet ci-dessous.