L’entretien téléphonique : 5 astuces pour mettre toutes les chances de votre côté

Big entrtientelsite

Voilà. Vous avez postulé, l’email est parti avec votre CV et votre lettre de motivation. Vous vous dites que ne pouvez pas en faire beaucoup plus à ce stade. Et c’est exactement à ce moment-là que vous vous trompez.

Le tout premier entretien téléphonique, celui auquel vous ne vous attendez pas, puisque le recruteur vous appellera sans vous prévenir, est crucial. Votre CV a plu, vous convenez « a priori » au poste, mais le recruteur a besoin de quelques renseignements supplémentaires et de tester votre motivation par rapport au poste et à l’entreprise avant de vous rencontrer, ou non.

Nous avons donc réuni quelques astuces pour mettre toutes les chances de votre côté lors de cette première étape.

 

Astuce #1 : Ne répondez pas au téléphone

Vos parents vous ont toujours dit de ne pas parler aux inconnus quand vous étiez petit, non ? Là, c’est exactement la même chose. Une fois que vous avez commencé à lancer plusieurs candidatures, ne répondez pas au téléphone si vous ne connaissez pas le numéro, car la personne à l’autre bout du fil pourrait très bien être un recruteur. Laissez-lui plutôt le temps de vous laisser un message sur votre boîte vocal, ce qui vous permettra d’identifier l’entreprise et le poste pour lequel on vous rappelle. Vous aurez donc toutes les cartes en main au moment de rappeler ce recruteur et vous ne perdrez pas ces quelques précieuses minutes dont vous auriez eu besoin pour vous remémorer le poste en question.

Si jamais vous avez quand même eu le malheureux réflexe de décrocher, profitez du moment où le recruteur vous demandera « Je ne vous dérange pas ? » pour dire que vous n’êtes malheureusement pas disponible immédiatement et lui demander quelles sont ses disponibilités dans la journée pour pouvoir le rappeler.

 

Astuce #2 : Rappelez-lui que vous êtes un candidat en or

Pas besoin de lui ressortir tout votre CV, il l’a probablement sous les yeux. Soyez synthétique et rappelez simplement les expériences et compétences qui ont un rapport direct avec le poste que vous convoitez.

 

Astuce #3 : N’ayez pas peur de tricher un peu

L’avantage de l’entretien téléphonique, c’est que personne ne voit ce que vous faites. Vous avez donc tout à fait le droit d’avoir sous les yeux le descriptif de poste, une fiche mémo avec les principaux points clés à savoir sur l’entreprise, votre ordinateur ouvert devant vous sur une nouvelle page Google au cas où vous auriez besoin de faire une recherche éclair,… Bref, tout est permis, alors ne vous en privez pas !

 

Astuce #4 : Le silence est votre ami

Le risque quand on n’a pas l’habitude des entretiens téléphoniques, c’est d’être trop stressé, de parler trop vite, voire de carrément couper la parole à son interlocuteur. Rien de pire quand on sait qu’une des principales qualités d’un étudiant ou d’un jeune diplômé est d’être capable d’écouter, et de prendre en compte les remarques de ses collègues ou supérieurs. Un des moyens de vous tempérer est d’instaurer des pauses dans votre discours. Cela aura plusieurs avantages :

  • Cela permettra au recruteur d’intervenir s’il a quelque chose à dire sans qu’il vous coupe la parole
  • Cela vous permettra d’être plus synthétique et structuré : faire des pauses vous permet de réfléchir à la suite de votre discours

Attention cependant à ne pas en faire trop, et à rester dynamique pour intéresser votre interlocuteur. Prenez un kit mains libres qui vous permettra de faire cet entretien debout et de pouvoir bouger autant que vous le désirez, comme si vous étiez réellement en face de votre interlocuteur. Avec ça et un sourire, vous réussirez à faire passer votre dynamisme et votre professionnalisme.

 

Astuce #5 : Concluez intelligemment

Demandez quelles sont les prochaines étapes et quel délai le recruteur s’est fixé pour prendre sa décision. En plus de montrer subtilement au recruteur que vous êtes réellement intéressé par le poste, cela vous permettra de savoir quand le relancer si besoin est.

 

partager avec vos amis :