Comment booster son CV le temps d’un été ?

Big article 1 site

 

L’été est synonyme de détente mais pourquoi ne pas profiter de ces précieuses semaines de tranquillité pour booster un peu votre CV ? Rien d’incompatible avec quelques jours au soleil, rassurez-vous.

 

Effectuer un stage

C’est un grand classique mais néanmoins incontournable. Un stage est l’opportunité parfaite pour tester pendant seulement un ou deux mois une entreprise voire un métier afin de confirmer ou d’infirmer une orientation professionnelle potentielle. Rien de mieux pour éviter les désillusions ou affiner ses envies. C’est l’occasion de s’acclimater à la vie en entreprise ou en institution mais également d’acquérir des compétences plus techniques qui ne peuvent s’apprendre qu’en pratiquant. Le stage c’est aussi des rencontres, qui peuvent parfois s’avérer décisives par la suite et élargir votre carnet d’adresse. Votre CV n’en sera que renforcé.  

 

Apprendre une langue/se perfectionner à l’étranger ou à domicile

Plusieurs possibilités s’offrent à vous pour apprendre une langue ou vous perfectionner. L’idéal est de partir à l’étranger pour s’imprégner directement de la langue et apprendre en situation. Cette première option recouvre plusieurs possibilités. A commencer par le classique statut de jeune au pair, qui vous permettra une immersion totale dans la culture du pays choisi. Attention tout de même à bien choisir son organisme et la famille d’accueil (voir les conseils de l’UNOSEL). Sinon il existe aussi la piste du job d’été à l’étranger ou bien du stage qui vous permettra d’allier les bénéfices énoncés plus haut au perfectionnement linguistique.

Pas de panique si vous ne pouvez par partir, il y a d’autres solutions. Beaucoup de sites proposent de perfectionner son anglais. Parmi eux, le site de la BBC entièrement consacré à l’anglais des affaires. Si vous aimez lire, imprégnez-vous des classiques anglais grâce à la bibliothèque virtuelle gratuite de Bibliomania. Enfin, pour sortir de vos livres et vos écrans et parler la langue avec de vrais personnes, n’hésitez-pas à faire un tour sur Meetup où des rencontres thématiques autour d’une langue sont régulièrement organisés à Paris et dans d’autres villes.   

 

Continuer à se former

Là encore, il y a une multitude de possibilités pour continuer à apprendre même quand les cours sont finis. Vous pouvez vous former seul à partir d’un grand nombre de ressources. Notamment grâce aux MOOC en français ou dans d’autres langues qui peuvent vous permette d’élargir votre champ de compétences ou de combler quelques lacunes dans des domaines très variés. Vous pouvez par exemple acquérir des notions de droit des entreprises grâce au MOOC du professeur DONDERO de l’université Panthéon-Sorbonne. Tous les MOOCS des établissements français sont répertoriés et classés par thématique ou établissement sur le site de France Université Numérique. Pour plus de cours en anglais, vous pouvez également faire un tour sur des plateformes comme Edx qui permet même d’obtenir des des certificats ou diplômes de grandes universités, ou encore Coursera.

L’été c’est aussi le moment de se perfectionner sur la maîtrise de certains logiciels comme Illustrator ou Photoshop, très utiles dans le milieu de la communication par exemple. Des chaînes Youtube y sont dédiées ou encore sur de sites comme OpenClassrooms. Enfin, il existe un certain nombre de formations calibrées sur le temps d’un été pour acquérir des compétences spécifiques, comme par exemple le code avec Le Wagon. 

 

Accomplir des missions en tant qu’auto-entrepreneur

Si vos connaissances vous le permettent, pourquoi ne pas travailler en tant qu’auto-entrepreneur ? L’avantage de cette formule est qu’elle vous permet d’être directement au contact des clients et d’assumer d’autant plus de responsabilités tout en ayant une certaine liberté dans votre organisation. Toutefois, cela demande une grande rigueur personnelle et une bonne organisation. Certains sites permettent ainsi une mise en relations entre entreprises/institutions et étudiants pour des missions ponctuelles ou de plus longue durée, en lien avec leur cursus et leur expérience. Parmi eux, Crème de la Crème  par exemple qui proposent des missions pour des profils très variés à ses utilisateurs. 

 

Ecrire des articles

Peu importe le domaine pour lequel vous étudiez ou ce qui vous passionne n’hésitez pas à partir à la recherche de magazines et surtout webzines (plus accessibles) auxquels vous pourriez proposer vos services. Rien de mieux pour développer vos capacités rédactionnelles qui vous seront utiles dans beaucoup de domaines ainsi que pour établir de nouveaux contacts, avec les autres membres de l’équipe ou encore à l’occasion d’interview que vous iriez réaliser qui sont de bonnes occasions de rencontrer du monde. Enfin, cette expérience pourrait faire la différence sur votre CV tout simplement en montrant à un potentiel recruteur votre connaissance dans un domaine en lien avec votre formation ou de l’une de vos passions mais aussi votre capacité à vous investir, à être régulier, curieux et ouvert d’esprit.

 

Retravailler son CV

L’été c’est aussi le moment de faire le point sur l’année qui vient de s’écouler à grande vitesse. Ajoutez vos diplômes, nouvelles expériences et autres compétences. Puis faites-le point sur ce que chacune de ces expériences et formations vous a apporté personnellement, ce qu’elles ont développé chez vous. Après avoir déroulé le fil, n’hésitez-pas à faire un peu de tri pour garder les éléments les plus pertinents et aboutir à une certaine cohérence que vous soyez en mesure de démontrer à un employeur. De même pour des expériences qui vous auraient déplus afin d’être en mesure de comprendre pourquoi et de l’expliquer. Enfin, c’est aussi le moment de travailler sur la forme du CV en lui-même, afin d’avoir un CV plaisant à lire et à regarder qui ne soit pas surchargé. Et de vous créer un CV en ligne via Linkedin, ou de le mettre à jour.

 

 

partager avec vos amis :