AccueilLe Gen Z LabMétiers attractifs : les offres d’alternance qui séduisent la Gen Z

Métiers attractifs : les offres d’alternance qui séduisent la Gen Z

  • mardi 13 février 2024
  • Noémie Kempf

Découvrez la liste des métiers en alternance les plus attractifs pour la Gen Z - et comment y adapter vos méthodes de recrutement !

Métiers attractifs : les offres d’alternance qui séduisent la Gen Z


Pour attirer une nouvelle génération de travailleurs plus exigeants et versatiles, les entreprises doivent faire évoluer leurs pratiques. De la transformation des processus de recrutement à l’optimisation de l’expérience collaborateur, attirer et fidéliser les talents de la Gen Z demande aux responsables RH une certaine capacité à se réinventer… 


L’une des données les plus cruciales sur lesquelles votre organisation doit se concentrer ? L’attractivité de vos métiers auprès de la Gen Z. En effet, c’est en valorisant les postes plébiscités par les jeunes actifs en général, et les alternants en particulier, que vous pourrez attirer les meilleures candidatures - notamment sur des métiers en tension.


Pour vous aider à y voir plus clair, et adapter votre stratégie de recrutement en conséquence, nous faisons le point ici sur les métiers attractifs en alternance pour la Gen Z (et vous partageons nos conseils pour vous démarquer dans l’océan des offres disponibles).


Télécharger notre guide de l’Alternance 2024 : l'outil indispensable pour vos recrutements.

Quels sont les métiers les plus attractifs pour la Gen Z en alternance ?


Les chiffres de la plateforme JobTeaser sur l’année 2023 sont formels : en ce qui concerne le nombre de candidatures sur des postes en alternance, les métiers attractifs pour les membres de la Gen Z sont aujourd’hui principalement ceux du marketing (et plus globalement du digital) ainsi que de la vente


L’an dernier, le nombre de candidatures reçues pour les postes en marketing et digital a dépassé les 132 000. On retrouve juste derrière ces derniers les postes dans la vente et le business développement, avec plus de 92 000 candidatures.

Parmi les autres métiers attractifs auprès des jeunes actifs souhaitant obtenir une première expérience professionnelle en alternance, on retrouve également : 


  • Le contrôle de gestion et la comptabilité (82 000 candidatures) ;
  • La communication, les relations presse et l’évènementiel (62 000 candidatures) ;
  • Les ressources humaines (55 000 candidatures) ;
  • La programmation (52 000 candidatures) ; 
  • La finance d’entreprise (49 000 candidatures). 


Ainsi, c’est du côté du business et des métiers créatifs que se tournent les Z Une bonne nouvelle pour les employeurs en recherche d’un regard neuf sur leur stratégie de marque ! Cependant, cette popularité s’accompagne de fortes disparités en termes de pression sur certains postes…


Des métiers attractifs en forte tension


Logiquement, l’attractivité des métiers cités précédemment auprès de la nouvelle génération d’actifs se traduit par des tensions plus ou moins fortes dans le processus de recrutement. Les postes les plus plébiscités par les alternants de la Gen Z subissent ainsi une forte concurrence. 

Reprenons l’exemple des métiers du marketing et du digital, qui rencontrent un vif succès auprès des étudiants. Le volume d’offres dans ces secteurs est naturellement plus élevé, soutenu par un nombre tout aussi important de candidatures. Idem pour les métiers financiers qui, au vu des perspectives d’évolution et salariales, restent très attractifs pour les jeunes générations. Sur cette catégorie de métiers dits « stars », vous pouvez encore espérer recruter de manière relativement aisée des jeunes en alternance.


Mais la situation est surtout critique dans les domaines de la vente et des RH, où le nombre de candidatures peinent à rattraper celui des offres. À l’inverse, les postes plus nichés (dans l’énergie, la qualité ou encore la construction), jugés moins attractifs, peinent à recevoir suffisamment de candidatures pour être pourvus dans les plus brefs délais. 


Cette concurrence impose donc aux entreprises d’adapter leurs stratégies de recrutement pour se démarquer. Il est désormais essentiel pour les employeurs de se détacher de l’approche traditionnelle et de faire preuve d’innovation dans leurs processus !


Concrètement, comment y parvenir ? Vous pouvez commencer par tenir compte du positionnement des autres entreprises de votre secteur. Cela vous aidera à vous démarquer en proposant des avantages ou des conditions de travail plus attractives que vos concurrents...  Par ailleurs, ne faites pas l’impasse sur les canaux sur lesquels les candidats sont présents, notamment les plateformes de recrutement.


Comment visibiliser ses annonces sur des métiers pénuriques ?


Vous l’aurez compris : dans les secteurs où le nombre d’offres créent une concurrence intense entre les entreprises et où le recrutement devient de plus en plus difficile, il est crucial d’adapter votre stratégie. 


Au-delà d’un travail en profondeur sur leur marque employeur, les organisations peuvent ainsi mettre en place des actions de visibilité, en particulier sur les métiers pénuriques.


Plusieurs options s’offrent à vous : 


  • Les offres à la une. Les plateformes de recrutement comme JobTeaser proposent généralement aux recruteurs de faire apparaître leur annonce en tête de liste pendant une période donnée s’il s’agit d’un investissement, il peut toutefois se révéler gagnant ! En effet, les vacances de poste et le rallongement des durées de recrutement représentent également un coût significatif pour l’entreprise ;
  • Les offres premium ou les push de com’ : dans la même veine, vous pouvez vous appuyer sur des boosts de visibilité payants sur des périodes plus longues ou dans le cadre de campagnes de recrutement ciblées sur l’alternance. Les campagnes innovantes, comme celle de Camaïeu pour un poste dans la communication, en partenariat avec l’influence Léna Situation, sont aussi des pistes intéressantes à creuser ;
  • Les stratégies à long terme. Au-delà de ces options, qui peuvent se révéler très utiles pour des besoins urgents, si vous recrutez sur des métiers attractifs, vous devez aussi (et avant tout) réfléchir sur le long terme. La mise en place d’une puissante stratégie de marque employeur permettra par exemple de booster la visibilité et l'attractivité de votre entreprise auprès des bonnes audiences. Mais aussi, de créer une relation de proximité plus susceptible de convertir les talents de la Gen Z. 


Recruter dans les métiers attractifs, oui, mais surtout fidéliser


Le recrutement dans les métiers en forte tension pousse les entreprises à revoir leur stratégie et à s’adapter aux attentes de la Gen Z. Cette capacité d'adaptation est d’autant plus cruciale pour les alternants. En effet, leur période d’alternance dans l’entreprise permettra, à terme, de fidéliser les jeunes talents et de faciliter leur recrutement après leurs études. 


D’où l’importance de ne pas vous limiter aux enjeux d’acquisition, mais de faire la part belle à la rétention de vos alternants sur les métiers les plus attractifs et en tension !




S'inscrire à notre newsletter

Retrouvez chaque mois nos meilleurs contenus liés à la génération Z et sa relation au travail.